Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liga: Nul inespéré du FC Barcelone dans le derby


Libé
Mardi 15 Février 2022

Liga: Nul inespéré du FC Barcelone dans le derby
Le FC Barcelone a arraché un nul inespéré 2-2 contre l'Espanyol Barcelone dimanche lors de la 24e journée de Liga, mais conserve la 4e place au classement où l'Atletico, vainqueur de Getafe samedi (4-3), revient à sa hauteur. A quatre jours de leur barrage décisif en Ligue Europa contre Naples jeudi, les Blaugranas sont passés par toutes les émotions. Ils ont ouvert le score grâce à Pedri après 74 secondes, ont été rattrapés à la 40e minute sur une frappe enroulée de Sergi Darder et même dépassés à la 64e sur un but de Raul de Tomas, mais ont fini par égaliser au bout du temps additionnel sur une tête de Luuk de Jong (90e+6) à la reprise d'un centre d'Adama Traoré. Un point providentiel pour les hommes de Xavi, qui ont été malmenés pendant toute la rencontre par leur modeste voisin, une semaine après avoir livré leur meilleur match de la saison contre le champion d'Espagne en titre, l'Atlético Madrid, le week-end dernier (4-2). "Le football est un jeu d'erreurs, et le but est de les minimiser. On a changé de système pour essayer de revenir, en jouant avec deux ailiers purs. Mais on a commis des erreurs, et ils en ont profité. Au final, on sauve un point, mais c'est insuffisant", a regretté Xavi en conférence de presse d'aprèsmatch. Comme depuis le début de la saison, les Catalans sont restés coincés dans un vertigineux ascenseur émotionnel dimanche soir, entre brefs instants de joie intenses et désillusions lancinantes... jusqu'au but libérateur de l'entrant Luuk de Jong, héros inattendu d'une fin de match gâchée par la double exclusion de Gerard Piqué, et de Nico Melamed quelques secondes plus tôt (90e+3). Refusant de plier, Xavi a tout tenté pour revenir dans ce derby. Il a même relancé l'ailier droit français Ousmane Dembélé, écarté depuis un mois en attendant de "trouver une solution" quant à son contrat qui expire en juin, à la 72e minute à la place de Jordi Alba. Au retour des vestiaires, déjà, à la 56e minute, le jeune Gavi avait cru offrir la victoire aux siens avec ce ballon gagné entre Aleix Vidal et Sergi Gomez et envoyé au fond des filets adverses... mais son but a été annulé avec l'assistance vidéo pour un hors-jeu préalable de Frenkie de Jong. En vue de l'affiche de jeudi contre Naples au Camp Nou, le technicien catalan devra s'appuyer sur la principale satisfaction de cette partie: l'excellente performance de son ailier Adama Traoré, débarqué en janvier et déjà indispensable dans l'animation offensive des Catalans dans son couloir droit, avec notamment sa passe décisive finale pour la tête de De Jong. Mais Xavi n'a pas fini de se gratter la tête: l'Uruguayen Ronald Araujo, le meilleur défenseur blaugrana depuis le début de la saison, a dû céder sa place à la pause, touché à la cheville gauche à la suite d'un tacle (et revenu sur le banc avec une poche de glace scotchée à son pied gauche). Il a été remplacé par Eric Garcia, coupable sur le but de Raul de Tomas qui a remis l'Espanyol devant. Avec ce nul, le Barça évite de justesse une nouvelle sortie de route qui aurait pu lui être fatale à quelques jours d'un immanquable rendez-vous en Ligue Europa... mais reste loin des clous en Liga. Plus tôt dans la journée, Nabil Fekir a porté le Betis Séville vers une nouvelle victoire éclatante 4-2 à Valence contre Levante. Avec un doublé dont un bijou du gauche sur coup franc direct, Fekir a montré la voie aux siens, qui continuent de surprendre, solides 3es à onze points du leader, le Real Madrid, accroché samedi à Villarreal (0-0).


Lu 736 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS