Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liga : Le Real revit, Messi revient et l'Atletico règne




Revoilà les grands d'Espagne! Le Real Madrid a regoûté à la victoire et le FC Barcelone a retrouvé avec bonheur Lionel Messi samedi pour la 8e journée de Liga, marquée par le statu quo en tête d'un classement dominé par l'Atletico.
Après une inquiétante série de quatre matches nuls, le Real de Zinédine Zidane a rebondi aux dépens du Betis Séville (6-1), tandis que le Barça a dompté le Deportivo La Corogne (4-0) avec un but de Messi, revenu de blessure.
Mais ces larges succès n'ont pas suffi aux deux rivaux pour prendre les commandes, toujours aux mains de l'Atletico Madrid: irrésistible, le leader "colchonero" (1er, 18 pts) a étrillé la lanterne rouge Grenade (7-1) avec un triplé du Belge Yannick Carrasco.
Le Real est deuxième (18 pts) à la différence de buts et le Séville FC, brièvement leader en début d'après-midi après une victoire 3-2 à Leganes, reste troisième (17 pts) juste devant le Barça (4e, 16 pts).
Bref, c'est une pluie de buts qui s'est abattue sur la Liga samedi: six par match en moyenne! Et c'est un sans-faute pour les clubs espagnols engagés en Ligue des champions, tous victorieux.
Pour le Real et pour Zidane, ce succès est surtout un soulagement après une petite période de flottement.
Intense et appliquée, la "Maison blanche" a réussi son meilleur match cette saison, même privée de plusieurs titulaires blessés (Casemiro, Modric, Ramos). Mentions spéciales pour Karim Benzema, étincelant, et Toni Kroos, double passeur décisif.
"Après quatre matches nuls, dont trois en Liga, il fallait faire un match comme celui-ci", a souligné Zidane. "C'est un match référence."
Le Real menait déjà 4-0 à la pause grâce à une tête de Raphaël Varane (4e), une frappe imparable de Benzema (31e), un tir en pivot de Marcelo (39e) et une merveilleuse action collective en contre-attaque conclue par Isco (45e).
Le petit Espagnol a ensuite réussi un doublé d'une frappe en lucarne (62e), alors qu'Alvaro Cejudo avait sauvé l'honneur des Sévillans (55e).
Quant à Cristiano Ronaldo, certes un peu en retrait, il a scellé le score en fin de match (78e).
Son grand rival, Lionel Messi, a pour sa part réussi son retour avec le Barça après trois semaines d'absence. Entré en jeu à la 55e minute, l'Argentin n'a mis que trois minutes à marquer (58e), s'attirant l'ovation du Camp Nou pour son cinquième but en Liga cette saison.
"Il n'a pas mis beaucoup de temps à se sentir à l'aise et à fournir son meilleur rendement", s'est réjoui l'entraîneur barcelonais Luis Enrique, qui avait aligné un inhabituel schéma en 3-4-3.
Alors que le Deportivo La Corogne a fini à dix après l'expulsion de Laure (65e), les autres buts barcelonais ont été inscrits par Rafinha (21e, 36e) et Luis Suarez (43e), qui a rejoint au sommet du classement des buteurs le Français Antoine Griezmann (6 buts).
Ce dernier n'a pas marqué samedi, mais il a été impliqué sur deux des trois buts d'un Yannick Carrasco complètement déchaîné et auteur du premier triplé de sa carrière.
Après l'ouverture du score de Grenade par Isaac Cuenca (18e), l'international belge a frappé trois fois (34e, 45e, 61e) et délivré deux passes décisives. Nico Gaitan, auteur d'un doublé (63e, 81e), Angel Correa (85e) et Tiago (87e) se sont joints à la fête.
L'Atletico a profité de ce large succès pour reprendre la première place, que Séville avait occupée pendant quelques heures.
Les Sévillans sont repartis de Leganes avec les trois points mais surtout la satisfaction d'avoir enfin gagné à l'extérieur en Liga, après 22 matches et plus d'un an sans victoire loin de leurs bases.
Des buts de l'Argentin Franco "Mudo" Vazquez (25e), du Français Samir Nasri (58e) et de l'Espagnol Pablo Sarabia (85e) ont donné la victoire aux Andalous, malgré l'éphémère égalisation de Leganes grâce à David Timor (67e) puis Alexander Szymanowski (69e).

Libé
Lundi 17 Octobre 2016

Lu 728 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés