Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les résultats 2016 de M2M Group en net repli




A l'issue de l'exercice 2016, le spécialiste marocain de la transaction électronique sécurisée, M2M Group, affiche des réalisations dans le rouge, avec un résultat net part du Groupe (RNPG) en dégradation de 61,3% à 7,8 millions de dirhams (MDH), commentent les analystes de BMCE Capital Bourse.
A l’occasion de la publication des résultats annuels de la société cotée à la Bourse de Casablanca, les analystes financiers soulignent un recul de 3,2% du chiffre d'affaires (CA) consolidé de M2M Group à 185,8 MDH.
Ce recul intervient en dépit de la croissance organique enregistrée par la société ainsi que du renforcement de ses positions au niveau mondial sur les marchés du paiement électronique multicanal, de l'eGov, de la dématérialisation et de la mobilité notamment au Maroc, en Afrique et en Amérique Latine, ont-ils fait remarquer.
Sur le plan opérationnel, le résultat d'exploitation (REX) se contracte de 33,9% à 43 MDH, affecté par un alourdissement des charges opératoires, lié vraisemblablement au démarrage des activités de sa nouvelle filiale NAPS, pour une marge qui s'effrite de 10,8 points à 23,2%.
Les analystes de BMCE Capital Bourse ont noté, dans ce cadre, que l'amélioration des résultats opérationnels d'ASSIAQA Card, comptant actuellement plus de 14 millions de titres électroniques sécurisés, n'a pas été suffisante pour compenser la baisse du REX.
A contrario, le résultat financier s'améliore de 130,4% à 980 mille dirhams (KDH), tandis que le résultat non courant atténue ses pertes passant de -14,4 MDH en 2015, à 7 MDH en 2016, ont-ils poursuivi. Intégrant ce qui précède, le résultat net consolidé s'affaisse de 51,3% à 17,1 MDH, pour une marge nette quasiment divisée par 2 à 9,2%.
Concernant la partie bilancielle, les analystes financiers notent une amélioration de 9,6% du fonds de roulement de M2M Group à 155,8 MDH, suite à la baisse de l'actif immobilisé, tandis que le besoin en fonds de roulement (BFR) se détériore de 29,8% à 86,3 MDH (soit 46% du CA), consécutivement à la hausse des stocks.
La trésorerie nette ressort, ainsi, en légère baisse de 8,1% à 69,6 MDH, soit un endettement net négatif pour le même montant.

Vendredi 7 Avril 2017

Lu 868 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.