Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les relations maroco-américaines au beau fixe


Nasser Bourita Rabat et Washington ont toujours été unis du bon côté de l'Histoire



Mike Pompeo Aujourd'hui, nos pays ajoutent un nouveau chapitre à leurs livres d'histoire diplomatique

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a souligné, mardi à Rabat, le bien fondé de la conclusion d'un accord Maroc-USA relatif à la consolidation des privilèges et de l’immunité diplomatiques, y voyant la preuve d’une "alliance inébranlable" qui "continue de croître et de prospérer". "En accordant réciproquement à nos postes consulaires des privilèges et immunités plus favorables que ceux garantis actuellement par la Convention de Vienne sur les relations consulaires, nous démontrons concrètement le haut niveau de confiance atteint entre nos deux pays", a-t-il assuré dans une intervention à l’occasion de la signature en visioconférence de l’accord bilatéral relatif à la consolidation des privilèges et de l’immunité diplomatiques. Paraphé par David Fischer, ambassadeur des Etats-Unis à Rabat et Anas Khales, ambassadeur, directeur du protocole au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, lors d'une cérémonie co-présidée par Nasser Bourita et le Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, l’accord vise à garantir le fonctionnement efficace des représentations diplomatiques des deux parties. Passant en revue une "riche histoire de relations bilatérales" à la fois unique et aussi vieille que les Etats-Unis eux-mêmes, le ministre n’a pas manqué de souligner que cet accord permettra de mieux soutenir "le travail important effectué par nos agents consulaires respectifs au service de nos citoyens à l'étranger". "Cet accord accompagnera également notre coopération croissante dans ce domaine", at-il dit, affirmant qu’il s’agit aussi de l'illustration du souhait des deux parties de "moderniser" le droit diplomatique international. Au volet des relations bilatérales, Nasser Bourita a relevé que Rabat et Washington “ont toujours été unis du bon côté de l'Histoire, que ce soit lors des événements majeurs qui ont marqué le XXème siècle ou en soutenant les nobles valeurs de paix et de coexistence". "Aujourd'hui plus que jamais, nos nations continuent d’œuvrer en étroite collaboration pour relever les divers défis du XXIème siècle et promouvoir la sécurité, la stabilité et la prospérité partagée de nos peuples", a fait valoir le ministre, soulignant l'apport de S.M le Roi Mohammed VI à la consolidation des relations bilatérales. "Sa Majesté le Roi Mohammed VI a choisi d'honorer le traité d'amitié et de paix scellé il y a deux siècles et demi, en le hissant à un niveau sans précédent: celui d'une alliance authentique, fondée sur des intérêts communs, des valeurs partagées et une constance sans faille", s’est félicité M. Bourita, mettant en relief la profondeur des relations maroco-américaines qui remontent à 1777. De son avis, le Maroc et les Etats-Unis ont réussi, au fil des années, à mettre en place des instruments efficaces et des outils novateurs de coopération dans tous les secteurs. L'accord de libre-échange, deux pactes consécutifs du Millennium Challenge Corporation (MCC) et le Dialogue stratégique américano-marocain, dont le cadre permet de mener des consultations régulières de haut niveau sur les questions bilatérales, régionales et internationales, sont autant d’exemples cités par Nasser Bourita. Lequel s’est félicité de la coopération en matière de défense et de sécurité, qui est, selon lui, "un phare d'excellence", comme en témoignent le statut du Maroc en tant qu’allié majeur hors-OTAN des Etats-Unis, ainsi que la coopération fructueuse en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent dans le monde. "Notre histoire est un rappel constant du caractère exceptionnel de nos relations diplomatiques. Aujourd'hui, nous confirmons, le cas échéant, que notre engagement dans l'alliance maroco-américaine est plus dynamique et prometteur que jamais", a-t-il ajouté, jugeant nécessaire de mettre à profit "un potentiel inexploité". "Alors que nous nous tournons vers l’avenir, nous voyons un potentiel inexploité qui permettra à notre coopération de se renforcer et de se diversifier, et dont le succès futur est assuré par l'engagement ferme de S.M le Roi Mohammed VI à perpétuer l'héritage de ses ancêtres et à hisser notre partenariat stratégique à des niveaux encore plus élevés", a conclu Nasser Bourita. Pour sa part, Mike Pompeo a souligné que l'accord relatif à la consolidation des privilèges et de l'immunité diplomatiques signé mardi par les Etats-Unis et le Maroc est une "nouvelle avancée" dans les relations d'amitié ancestrale liant Rabat et Washington tout en exprimant sa gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour son soutien à l'élaboration de cet accord qui vise à garantir le fonctionnement efficace des représentations diplomatiques des deux pays. "Nos liens étroits ne sont guère surprenants. Le Maroc et les Etats-Unis sont les plus vieux amis", a indiqué Mike Pompeo dans une intervention à l’occasion de la signature en visioconférence de cet accord lors d'une cérémonie co-présidée avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. Le chef de la diplomatie américaine a ajouté que "cet accord, ainsi que le nouveau consulat que nous commencerons à construire à Casablanca plus tard cette année, illustrent l’importance attachée par nos deux nations à la sécurité et au moral de nos équipes et leurs familles". "Le personnel consulaire de nos pays mérite les mêmes privilèges et protections que le personnel de nos ambassades", s’est-il félicité. Rappelant que le Royaume a été la "première nation à nous reconnaître en décembre 1777", Mike Pompeo a indiqué que la plus ancienne propriété diplomatique des Etats-Unis, la Légation américaine à Tanger, fête l’année prochaine ses 200 ans. "C'est notre seul monument national historique qui se trouve à l'extérieur des Etats-Unis", a-t-il dit. Le chef de la diplomatique américaine a tenu, à cette occasion, à saluer l’amélioration constante des relations marocoaméricaines, notant que les deux pays ont élargi ces dernières années le partenariat stratégique à travers l’accord de libre-échange, renforcé la coopération sécuritaire, et intensifié les efforts conjoints pour la promotion de la tolérance et les libertés religieuses. "Aujourd'hui, nos pays ajoutent un nouveau chapitre à leurs livres d'histoire diplomatique", s'est-il félicité. Le secrétaire d’Etat a, par ailleurs, tenu à remercier les autorités marocaines pour avoir facilité le rapatriement de 2.700 ressortissants américains via 16 vols depuis le début de la pandémie de coronavirus. "Nous sommes reconnaissants à nos amis marocains pour cette noble mission", a-t-il indiqué.

​Signature d' un accord de consolidation des privilèges et de l’immunité diplomatiques

 Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger et le Secrétaire d’Etat américain ont co-présidé, mardi en visioconférence, la cérémonie de signature d'un accord bilatéral relatif à la consolidation des privilèges et de l’immunité diplomatiques. Les dispositions de cet accord prévoient ainsi que chacune des parties accorde aux fonctionnaires consulaires de l’autre partie, ainsi qu’à leurs familles, les privilèges et l’immunité prévus dans les articles 29 à 36 de la Convention de Vienne concernant les relations diplomatiques. La signature de cet accord s’inscrit en droite ligne avec la longue tradition des liens séculaires qui unissent le Maroc et les Etats-Unis, marquée par une vision commune de la paix, de la tolérance et du vivre-ensemble, et une lutte contre toutes les formes d’extrémisme et de terrorisme. Elle vient consolider les relations bilatérales entre Rabat et Washington, et raffermir la volonté des deux pays d’oeuvrer ensemble pour faire face aux différents défis du 21ème siècle, et à promouvoir la sécurité, la stabilité et la prospérité des deux peuples.

​Washington salue les réformes mises en œuvre par S.M le Roi

Les Etats-Unis ont salué mardi le programme de réformes "audacieux et de grande portée" initié par S.M le Roi Mohammed VI au cours des deux dernières décennies. Lors d'un entretien par visioconférence avec Nasser Bourita, Mike Pompeo a également remercié le Maroc pour son "leadership dans les efforts de santé publique d'une importance cruciale en Afrique pendant la pandémie de Covid-19", a indiqué la porte-parole du département d’Etat américain, Morgan Ortagus, dans un communiqué. Lors de cet entretien, Nasser Bourita et Mike Pompeo se sont félicités du partenariat stratégique séculaire et durable unissant le Royaume du Maroc et les Etats-Unis, a fait savoir la même source. "Les deux hauts responsables ont discuté les possibilités de consolider la coopération bilatérale pour créer une région plus sûre et plus prospère", a-t-elle rapporté, notant que Mike Pompeo a "encouragé le gouvernement marocain à continuer de soutenir les efforts facilités par l'ONU pour résoudre le conflit en Libye et mettre fin à ses effets déstabilisateurs dans toute la région". Le Secrétaire d'Etat a souligné également les efforts du Maroc dans la lutte commune contre le terrorisme et le rôle joué par le Royaume dans la prévention de l'extrémisme violent, a relevé la porte-parole de la diplomatie américaine indiquant en outre que "Mike Pompeo a salué le partenariat marocain dans la préservation du patrimoine culturel des minorités religieuses, le dialogue interconfessionnel et la tolérance religieuse".

Libé
Mercredi 2 Septembre 2020

Lu 434 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Aziz Rabbah testé positif au coronavirus