Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les nouveautés de la loi-cadre 51.17 présentées à Laâyoune




Les nouveautés de la loi-cadre 51.17 présentées à Laâyoune
Les nouveautés de la loi-cadre n° 51.17 relative au système de l'éducation, de l'enseignement, de la formation et de la recherche scientifique ont été au cœur des discussions lors d'une rencontre de communication tenue, jeudi, au siège de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Laâyoune-Sakia El Hamra.
Cette loi-cadre vise à généraliser un enseignement respectueux des normes de qualité et formant des apprenants maîtrisant les langues officielles et étrangères et capables de contribuer au développement équilibré et durable de leur pays, a souligné le directeur de l’AREF, Mbarek El Hansali.
Elle s’assigne aussi pour objectifs de consacrer le rôle de l’école dans l’accomplissement des fonctions et la réalisation des principaux objectifs du système éducatif, à savoir la consécration des constantes constitutionnelles de la nation et l’éducation sur les valeurs nationales et universelles afin de renforcer l’esprit d’appartenance de l’élève au pays et sa fierté de ses symboles, a-t-il fait observer. Pour le directeur de l’AREF, la loi-cadre ambitionne, en outre, de mettre à niveau et de diversifier l’offre éducative et de formation professionnelle, à travers l’actualisation des formations, leur diversification et leur adaptation d’une manière régulière aux transformations du tissu économique et au développement des métiers.
Il s’agit là, a poursuivi M. El Hansali, de la première loi-cadre adoptée dans l’histoire de la législation marocaine dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, affirmant que ce texte consacre le principe d’intégration dans l’activation de la réforme et constitue un nouveau cadre contractuel national impliquant l’Etat et les autres acteurs et partenaires concernés.
Les autres intervenants ont relevé que les questions d’éducation et de formation ne concernent pas uniquement un secteur spécifique, mais nécessitent une mobilisation sociétale pour mener à bien ce chantier stratégique, précisant que l’objectif est d’assurer l’équité et l’égalité des chances et de garantir un enseignement de qualité pour tous.

Samedi 14 Septembre 2019

Lu 1958 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com