Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les joueurs de la RSB accueillis en héros à l’aéroport d’Oujda-Angad




Les joueurs et les membres du staff de la Renaissance sportive de Berkane (RSB), finalistes de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), ont été accueillis en grande pompe mardi soir à l'aéroport d’Oujda-Angad.
A leur arrivée, les joueurs et le staff, qui ont débarqué à Oujda vers 23h00 en provenance d’Egypte, ont été chaleureusement félicités par une marée humaine ayant fait le déplacement pour accueillir, soutenir et saluer les Oranges pour leur parcours héroïque.
Arborant écharpes et drapeaux oranges, les fans du club berkani ont offert des bouquets de fleurs en guise de reconnaissance aux membres de leur club fétiche avant d’entrer en communion avec eux dans une ambiance festive aux rythmes de Reggada.
"Je remercie mes collègues, joueurs et staff, nous avons fait une saison des plus positives, maintenant il est temps de profiter des vacances et remonter le moral", se félicite le Togolais Laba Kodjo, meilleur buteur de la compétition.
"Je suis très déçu, pas de la défaite mais plutôt de l’arbitrage injuste", déplore-t-il dans une déclaration à la presse.
"Cette fois la chance ne nous a pas souri, mais nous promettons le meilleur à nos supporters et nous vous assurons que Berkane aura son mot à dire dans les prochaines joutes", a, pour sa part, affirmé le défenseur Mohamed Aziz.
"Je félicite les joueurs et le staff pour ce parcours sans oublier le soutien inlassable des supporters", ajoute-t-il.
Pour la plupart des supporters présents à la cérémonie d’accueil, à laquelle a pris part le gouverneur de la province de Berkane, Mohamed Ali Habouha, la défaite semble déjà n’être qu’un lointain souvenir, formant le vœu de voir l’équipe marcher à pas sûrs vers d'autres exploits.
"Si les hommes de Jaâouani ne sont pas parvenus à s’adjuger le sacre africain, en revanche, ils peuvent être fiers de leur prestation", ont-ils confié à la MAP.
Ils n’ont pas manqué de pointer du doigt l’arbitrage scandaleux de cette finale qui selon eux "ne fait aucunement honneur au football africain".
Le Zamalek, rappelle-t-on, a remporté la Coupe de la CAF, après sa victoire aux tirs au but (1-0, t,a,b 5-3), en finale retour disputée dimanche soir au stade Borj Al Arab à Alexandrie. La manche aller avait été remportée par les Oranges sur le même score.

Vendredi 31 Mai 2019

Lu 503 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com