Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les FAR achèvent la construction d’ un mur de sécurité aux environs de la commune deTouizgui





Nous apprenons de sources militaires que les unités des FAR, en faction près de la commune de Touizgui, dans la province d’Assa Zag, ont achevé la construction d’un mur de sécurité aux environs de cette commune que le Polisario a, mensongèrement, prétendu avoir attaqué. Les mêmes sources ont rapporté que neuf éléments appartenant aux milices pantins du Polisario ont été neutralisés, alors qu’ils tentaient d’empêcher le déroulement des travaux de construction dudit mur. Les unités des FAR ont procédé à l’arrestation de quatre autres marionnettes d’Alger, indiquent ces sources qui ont signalé, par ailleurs, la saisie d’un ensemble de véhicules tout-terrain qui devaient servir à la destruction du mur de protection érigé par les FAR. A signaler que la veille de ces accrochages, le palais de la Mouradia avait abrité une rencontre entre le président algérien et son obligé, le supposé chef dudit Polisario, indique un communiqué de la présidence algérienne qui n’a pas donné plus de détails. La rencontre entre les deux compaires est la première du genre depuis l’accession de Tebboune à la présidence algérienne en 2019. Des sources fiables soulignent que la rencontre survient après qu'Alger a ordonné aux pantins séparatistes de violer le cessez-le-feu et de mener une guerre médiatique effrénée contre le Maroc ainsi que des opérations armées, sachant que de par leurs tentatives désespérées, ils sont fatalement appelés à collectionner les revers. 

A.E.K
Lundi 1 Mars 2021

Lu 602 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.