Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le déficit commercial poursuit son creusement




En dépit de la progression conjointe des exportations et des importations, traduisant une amélioration du taux de couverture de 0,5 point pour ressortir à 57,2%, le déficit commercial a poursuivi son creusement au terme des onze premiers mois de l’année 2018.
En rapport avec la forte progression des importations des produits énergétiques, des biens d’équipement et des biens finis de consommation, cette aggravation a été de 7,7% pour s’établir à 186,4 milliards de dirhams.
Il est à souligner qu’à fin novembre 2018, les exportations de biens se sont raffermies de 9,7% pour atteindre plus de 249 milliards de dirhams et ont concerné particulièrement l’automobile, les phosphates et dérivés et l’agriculture et agroalimentaire.
Tandis que les importations totales des biens se sont inscrites, de leur côté, en hausse de 8,8% à fin novembre 2018 pour s’établir à 435,4 milliards de dirhams, grâce notamment à l’accroissement des acquisitions de tous les groupes de produits, principalement les produits énergétiques, les biens d’équipement et les produits finis de consommation.

 

Mardi 1 Janvier 2019

Lu 209 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.