Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Raja s’offre Pyramids et la finale de la Coupe de la Confédération

Lassad Chabbi encense Anas Zniti


Le Raja est parvenu, dimanche, à se qualifier à la finale de la Coupe de la Confédération CAF aux dépens de la formation égyptienne de Pyramids. A l’instar de la demi-finale aller disputée il y a un peu plus d’une semaine au Caire, celle du retour s’est soldée également sur un nul blanc pour que les deux protagonistes recourent aux tirs au but, séance qui a tourné à l’avantage des Verts grâce à un super Anas Zniti qui a pu intercepter deux penalties, tandis que deux autres n’ont pas été cadrés (5-4). Ce fut une opposition des plus fermées où chaque partie campait dans ses bases de peur de se faire doubler. Résultat des courses : un match où les occasions se faisaient rares excepté le coup de tête de Ben Malongo repoussé par la transversale. Tout laissait croire donc que seuls les penalties pourraient départager ces deux clubs qui s’étaient déjà affrontés lors de la phase de poules, avec une double victoire pour les Casablancais. Au terme de cette rencontre, le coach du Raja, Lassad Chabbi, a tenu à louer la performance de ses poulains qui ont accompli leur mission. Ajoutant que ce qui l’a rendu heureux, c’est le fait que le Raja a pu disputer cette demi-finale continentale avec huit joueurs issus du club. L’entraîneur tunisien n’a pas manqué de faire l’éloge au gardien de but Anas Zniti, rappelant que c’est lui qui l’avait éliminé alors qu’il était aux commandes de Monastir et ce soir, le même keeper le qualifie à la finale de la Coupe de la CAF programmée le 10 juillet prochain dans la capitale béninoise, Cotonou, contre le club algérien de la Jeunesse Sportive de Kabylie. Ce dernier a balisé son chemin pour la finale après avoir surclassé en deux temps l’équipe camerounaise de Coton Sport, en déplacement par 2 à 1 et à domicile par 3 à 0. Qui du Raja ou de la JSK succèdera à la Renaissance de Berkane ? En tout cas, c’est une finale qui promet avec des Verts qui auront à cœur de remporter ce trophée pour la troisième fois de leur histoire, au moment où les Kabyles avaient dominé ce concours trois années de suite : 2000, 2001 et 2002. Pour ce qui est de la finale de la Ligue des champions, elle se jouera au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca le 27 juillet et opposera les Sud-Africains de Kaizer Chiefs aux Egyptiens d’Al Ahly, tombeurs respectivement du Wydad et de l’Espérance de Tunis. 

Mohamed Bouarab
Mardi 29 Juin 2021

Lu 594 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS