Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Onze national convaincant face au Burkina




Hervé Renard encense Jawad El Yamiq

Pour sa première sortie à domicile après sa participation à la dernière CAN gabonaise, le sélection marocaine a disposé de son homologue burkinabaise par deux buts à zéro lors du match amical qui les a opposées, vendredi soir, au Grand stade de Marrakech.
Un test plutôt concluant pour le Onze national qui a dominé et su gérer la rencontre dans sa totalité, ratant de peu l’occasion d’aggraver le score à plusieurs reprises. Une prestation saluée par le public présent qui, s’il était habitué à voir évoluer des joueurs comme Fajr, Dirar et El Ahmadi, il fut surpris par la première apparition de Jawad El Yamiq qui a été magistral dans pratiquement toutes ses interventions, ratant de peu de marquer un but de la tête en première partie. 
Une mi-temps marquée par un pressing haut sur les Burkinabés qui n’ont pas pu construire leur jeu, encaissant par la même occasion un joli but inscrit à la 35e minute par Fajr. 
De retour des vestiaires, les nationaux ont poursuivi leur domination, ne laissant aucune chance aux visiteurs d’exprimer leur talent et parvenant à la 64ème minute à doubler la mise par Abdelaziz Bouhadouz suite à une belle action personnelle.
Au terme de la rencontre, le sélectionneur burkinabé a tenu à féliciter les Marocains pour leur victoire, avançant que l’équipe nationale serait sans conteste  le futur champion d’Afrique dans quatre ans. Il a ajouté que son équipe a souffert de l’absence de ses meilleurs éléments et que l’objectif recherché était de  donner le rythme de  jeu à des jeunes qui n’ont pas trop joué en équipe première, de créer l’homogénéité entre les différents éléments du groupe et  de leur donner la possibilité de jouer ensemble. 
De son côté, le sélectionneur national a exprimé sa satisfaction quant à la prestation de ses joueurs, déclarant qu’ils ont fait un grand match en empêchant l’adversaire de développer son jeu. Hervé Renard  s’est par la suite attardé sur le cas de Jawad El Yamiq qui a, à ses propres dires, fait un très grand match, donnant par la même occasion l’impression qu’il jouait avec le RCA, et qu’il constitue désormais une source de dérangement pour les autres défenseurs de l’équipe, car le prix des places est devenu trop cher. Hervé Renard  a ajouté que le plus important maintenant est de bien entamer les qualifications pour la Coupe du monde 2018, et de bien finir celles relatives à la coupe d’Afrique. Et pour finir, il a annoncé la convocation du joueur de l’IRT, Hammoudan, arguant que c’est un jeune joueur qui aura son mot à dire dans les jours à venir.
 

Khalil Benmouya
Lundi 27 Mars 2017

Lu 486 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs