Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc, un partenaire stratégique des Etats-Unis

Relations bilatérales, Iran, Libye et Sahel au cœur de la visite de Mike Pompeo




La «menace» de l'Iran, le règlement du conflit libyen et la situation dans le Sahel ont été au centre des discussions du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo avec son homologue marocain Nasser Bourita, a indiqué ce dernier dans une déclaration.
Concernant l'Iran, avec lequel le Maroc a rompu ses relations diplomatiques, l'entretien a porté sur «les efforts pour contrer les tentatives d'élargissement de l'influence iranienne dans la région, y compris l'Afrique du Nord et l'Afrique de l'Ouest», précise cette déclaration.
Fin novembre, le département d'Etat avait décrit le Maroc comme un «partenaire essentiel» dans la stratégie diplomatique des Etats-Unis dans la région, qui inclut la normalisation des relations avec Israël.
Mike Pompeo est le plus haut responsable américain à se rendre au Maroc depuis l'élection de Donald Trump.
Son programme officiel prévoyait à l'origine une audience avec S.M le Roi Mohammed VI à son arrivée à Rabat mais il a été bouleversé avec sa décision de rester mercredi soir à Lisbonne pour une rencontre impromptue avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
A Rabat, Mike Pompeo a ainsi tenu une série d’entretiens avec le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, avec le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, ainsi qu’avec le directeur général de la sûreté nationale et directeur général de la surveillance du territoire national, Abdellatif Hammouchi.
Avec Saâd Dine El Otmani, il s’est entretenu, jeudi, des perspectives de développer les échanges commerciaux et de promouvoir les initiatives d'investissement bilatérales, particulièrement dans les domaines où le Royaume a accumulé une expérience avérée, notamment l'industrie automobile et l'aéronautique.
Ils ont souligné, à ce propos, l'important progrès enregistré par le programme de coopération, objet du «Compact II du Millenium challenge corporation», signé entre les gouvernements marocain et américain.
Les deux parties ont également salué le niveau de coopération bilatérale, rappelant que le chef de la diplomatie US avait co-présidé en novembre dernier à Washington, avec son homologue marocain, la 4ème session du dialogue stratégique Maroc-USA et que le Maroc veille, dans le cadre de la politique africaine mise en place sous le leadership éclairé de S.M le Roi Mohammed VI, à partager ce genre d'expertises avec les pays africains amis, conformément à la conviction du Royaume de l'efficacité de l'approche de développement pour remédier aux nombreux phénomènes que connaît le continent.
Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, a souligné, à l’issue de ses entretiens avec le secrétaire d’Etat US, que le Maroc et les Etats-Unis collaborent étroitement sur de nombreuses questions bilatérales, régionales et internationales, précisant que le Royaume abritera la 13ème édition du sommet des affaires USA-Afrique en juin 2020 à Marrakech et la 17ème édition des manœuvres militaires annuelles «African Lion», début 2020, la plus grande en Afrique, par rapport aux manœuvres précédentes, ajoutant que le Maroc accueillera aussi la réunion de l'Equipe spéciale de lutte contre le terrorisme (CTITF) dans le cadre du congrès de Varsovie (mars 2020).
En plus de la dynamique des relations liant le Maroc et les Etats-Unis sur le plan politique, le partenariat entre les deux pays a permis de développer une coopération économique très solide, a-t-il relevé, précisant que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint 51 milliards de dirhams, soit une augmentation de 28% par rapport à 2017. Les Etats-Unis sont également le 3ème importateur du Royaume et le 4ème exportateur, de même les investissements américains sont classés 7ème au niveau des investissements étrangers directs au Maroc, a encore souligné Nasser Bourita, notant que plus de 160 entreprises américaines sont installées dans le Royaume.
Au volet touristique, plus de 300.000 touristes américains ont visité le Royaume, soit une augmentation de 20% par rapport à 2017, a-t-il indiqué.
Au sujet de la situation au Sahel, il a souligné la convergence des vues des deux pays, relevant que cette région est “stratégique” et nécessite une coordination commune à plusieurs niveaux. Il a dans ce sens fait savoir que le Maroc considère que les approches unilatérales se sont avérées inefficaces et appelle à l’adoption d’une approche globale et collective basée sur la coordination entre les pays du Maghreb et les Etats du Sahel (CEN-SAD) et de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
Pour ce qui est de la situation en Libye, il a fait remarquer que les deux parties ont échangé au sujet des moyens et mécanismes à même de permettre à ce pays frère de poser les jalons d’une paix et d’une sécurité durables, dans le cadre d’une solution politique et consensuelle entre les différentes parties libyennes, conformément au processus de Skhirat.
Les deux parties ont évoqué également la menace que représentent l’Iran et ses alliés, les efforts déployés pour faire face aux tentatives d'hégémonie iranienne dans la région, notamment au nord et à l’ouest du continent africain, ainsi que les actions conjointes de lutte contre le phénomène du terrorisme en Afrique à travers la consolidation et le renforcement des capacités des services sécuritaires de la région, via la mise en place d’une plateforme de coopération commune en matière sécuritaire, a conclu le ministre.

Libé
Samedi 7 Décembre 2019

Lu 2210 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif