Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le HUSA force l’échappée et prend la tête

Les Verts tenus en échec à Tanger, décrochent




Le HUSA force l’échappée et prend la tête
 Quatorze buts ont été enregistrés en six matches pour trois victoires dont une chez les autres et trois nuls, en cette quatrième journée de ce bon vieux championnat qui plus est, était amputée de deux rencontres et non des moindres (FUS-CRA et WAC-DHJ) reportées aux calendes fédérales pour des obligations continentales. Non, il n’y a guère à faire de fine bouche dans l’affaire devant tant de positivité. Par contre, on trouvera à en redire quant à la situation au classement due à une programmation approximative de par des reports à tirelarigot et qui ne reflète aucunement la réalité du terrain surtout au regard de la position du champion sortant le Wydad, qui, d’un zéro pointé, est seul lanterne rouge, à l’image de sa couleur. Désolant ! les responsables de la programmation devraient jeter un petit coup d’œil du côté des championnats européens où après huit ou neuf journées tout est nickel.  
Bref, là n’est pas le sujet du jour. On notera que pour cette journée, il ne reste plus qu’un seul leader, le HUSA en l’occurrence et qui, à la faveur d’une large victoire (3-0) samedi sur l’infortuné OCK, a profité de la contre-performance, si l’on peut dire, du RCA tenu en échec à Tanger (1-1) par l’IRT de Zaki. Les Verts, pourtant, menaient à la mi-temps sur un but d’Abderrahim Chakier mais dans cette rencontre toute d’intensité, virile, ouverte et très disputée, ils furent rattrapés au retour des vestiaires sur une concrétisation de l’inévitable Mehdi Naghmi bien servi par un Hamoudane en état de grâce.
Le Raja, moins percutant que précédemment (peut-être à cause du conflit entre Garrido et Yajour qui a abouti à l’absence de ce dernier) laisse les Soussis prendre la poudre d’escampette en attendant des jours meilleurs. Pour l’anecdote, on regrettera le comportement du referee Jyed trop hautain et peu humble comme si le monde s’arrêtait à lui, d’ailleurs la plupart des cartons qu’il a distribués l’étaient pour protestation. Qu’à cela ne tienne ! la qualité de la rencontre n’en a pas pâti, bien heureusement.
Par ailleurs, deux clubs ont réussi leur première victoire lors de ce tour. L’ASFAR en déplacement samedi, s’était offert à Marrakech le KACM tandis que le nouveau promu, le RCOZ renvoyait le MAT à ses chères études. Les hommes d’Abdelhak Bencheikha, défaits sur deux buts réussis en seconde période de Mamadou Sidibe et Abderrazek Rehais en portent le bonnet d’âne avec un petit point seulement d’engrangé en trois rencontres. Cela fait désordre.
Cinq équipes n’ont toujours pas connu de revers, celles composant le podium, à savoir le  HUSA (10 pts) le RCA (8 pts) et l’IRT (6 pts), le DHJ qui compte une rencontre en moins et le FUS qui n’a joué qu’une seule rencontre, celle gagnée à Casablanca face au WAC (3-1).

 

M.J.K
Mardi 3 Octobre 2017

Lu 575 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés