Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le GPBM réagit à certaines critiques contre les banques

Des moyens nécessaires ont été déployés pour assurer la continuité des services bancaires sur l’ensemble du territoire




Le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) a réagi, lundi, à certaines critiques contre les banques et rendu un vibrant hommage à l’ensemble des salariés du secteur bancaire.
Dans un communiqué, le GPBM affirme que le secteur bancaire marocain s’est très rapidement engagé dans l’effort national de prévention et de gestion des conséquences de la pandémie su Covid-19 sur les plans tant sanitaire, social, économique que financier, renouvelant “sa mobilisation et sa ferme détermination à continuer sur cette voie”.
Impactées directement par les effets de cette pandémie au même titre que les autres composantes de l’économie, les banques “ont malgré cela déployé les moyens nécessaires pour assurer la continuité des services bancaires sur l’ensemble du territoire du Royaume grâce tout particulièrement au dévouement de leurs 60.000 salariés, femmes et hommes qui sont sur le front chaque jour au niveau des agences pour servir leur clientèle, sachant qu’eux-mêmes ainsi que leurs familles et enfants sont exposés au risque de contamination par le coronavirus” relève le GPBM.
Afin de leur permettre d’exercer leur mission dans ces conditions exceptionnelles, poursuit-il, les établissements bancaires ont “pris les mesures appropriées pour assurer la protection de leur personnel et de leurs clients à travers des mesures d’hygiène et de sécurité, notamment des plexiglas de protection dans les agences, la fourniture de masques, l’organisation de l’accès des clients aux guichets bancaires, la désinfection et l’alimentation en liquidités des guichets automatiques”.
Les banques ont également réadapté et renforcé leurs systèmes d’information et leurs plans de continuité d’activité afin d’assurer le bon fonctionnement de leurs services dans les agences et en télétravail surtout à travers le canal digital en cette période de confinement, selon la même source.
“Le Groupement professionnel des banques du Maroc saisit cette occasion pour rendre un vibrant hommage à ces “soldats” dévoués que sont les salariés des banques, qui se sacrifient chaque jour avec fierté et enthousiasme pour le maintien du bon fonctionnement des services bancaires à travers le Royaume par leur présence effective dans les agences et par toutes les voies digitales”, ajoute le communiqué.
“Et à l’unanimité des membres du Groupement professionnel des banques du Maroc, le secteur bancaire exprime son indignation face aux critiques injustifiées d’une certaine minorité dont ces braves “soldats” font l’objet, risquant de porter préjudice à cette union et à cette solidarité nationales citées comme exemple dans le monde en matière de lutte contre les conséquences de la pandémie du Covid-19”, souligne le GPBM.
En outre, le communiqué note que les banques, portées par leur sens de responsabilité et fidèles à leur rôle de pilier de l’économie nationale, “se sont activées pour l’opérationnalisation des mesures prises dans le cadre du Comité de veille économique pour le soutien et l’appui aux entreprises et aux ménages directement touchés par les conséquences du Covid-19”, à travers le report sur demande des échéances des crédits amortissables et de leasing pour les entreprises et les ménages et l’octroi sur demande de lignes de crédit additionnelles de fonctionnement pour les entreprises à un taux d’intérêt modéré pour leur permettre de faire face aux dépenses courantes comme le paiement des salaires et des fournisseurs.
A cet effet, le Groupement professionnel des banques du Maroc, en étroite concertation avec Bank Al-Maghrib, a harmonisé certaines pratiques bancaires pour une même interprétation du dispositif mis en place. “Ainsi, en deux semaines, près de 400.000 demandes de report d’échéances de crédit ont été traitées et validées avec un taux de rejet ne dépassant guère 4%”, fait savoir le communiqué, ajoutant que plusieurs demandes de lignes de crédit additionnelles de fonctionnement présentées aux banques ont été satisfaites avec un taux de rejet également faible, une tendance qui ne fait que se confirmer de jour en jour.
Dans ce même élan de solidarité, le communiqué affirme que les banques se sont “activement mobilisées pour réussir les opérations de distribution des aides directes exceptionnelles du Fonds spécial de gestion de la pandémie du Covid-19 pour le secteur informel et aux salariés affiliés à la CNSS en arrêt temporaire de travail en mettant à disposition les guichets automatiques de banques (GAB), les établissements de paiement filiales de banques et les agences bancaires elles-mêmes pour fluidifier cette distribution.
“Ainsi, plus de 200.000 bénéficiaires par jour ont été servis et continueront à l’être conformément aux modalités et au calendrier fixés par les autorités compétentes”, relève le communiqué.
Par ailleurs, le communiqué souligne que la mise en œuvre des mesures prises par les banques fait l’objet d’un suivi à travers des reporting réguliers par le Groupement professionnel des banques du Maroc en parfaite synergie avec Bank Al-Maghrib qui “n’a ménagé aucun effort pour mettre à la disposition du secteur bancaire les moyens et facilités nécessaires de politique monétaire et de réglementation prudentielle”.
“Le Groupement professionnel des banques du Maroc tient enfin à affirmer que les banques demeurent mobilisées et ne céderont pas aux critiques qui risquent de semer le doute dans la forte dynamique solidaire entre les différentes forces vives de notre pays dans sa lutte contre les conséquences de la pandémie du Covid-19. Notre objectif ultime est que nous puissions ensemble préserver la résilience de l’économie marocaine et du secteur bancaire ainsi que du tissu économique pour pouvoir relancer après cette crise sanitaire le développement économique et social du Maroc”, conclut le communiqué.

Mercredi 22 Avril 2020

Lu 379 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif