Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Crédit Agricole du Maroc accompagne l'opération “Boudour”




Le Crédit Agricole du Maroc accompagne l'opération “Boudour”
Le Groupe Crédit agricole du Maroc (GCAM) s’associe, dans le cadre de la campagne agricole 2018-2019, à l’opération "Boudour" lancée par le ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, pour l'emblavement d’un maximum de superficies céréalières.
Le GCAM mobilise ainsi ses structures spécifiques, banque classique et Tamwil El Fellah, pour augmenter le financement alloué aux crédits de campagne en vue de promouvoir l’utilisation des semences sélectionnées ou améliorées pour augmenter sensiblement la productivité des céréales au Maroc, a indiqué le Groupe dans un communiqué.
Le GCAM et Tamwil El Fellah accompagnent l’opération «Boudour» par le financement de l’achat des semences et de l’ensemble des autres intrants nécessaires aux cultures céréalières, notamment sous forme du crédit de campagne, adossé à l’assurance agricole, a précisé la même source.
Pour mener à bien cette opération, rapporte la MAP, le GCAM œuvrera aux côtés des Directions régionales de l'agriculture (DRA) et des Directions provinciales de l'agriculture (DPA) afin de soutenir les services de l'Office national du conseil agricole (ONCA) et des opérateurs publics et privés commercialisant les semences sélectionnées, relève le communiqué.
Le GCAM interviendra notamment sur le volet "offre produits de campagne agricole et conditions de financement" en s’appuyant également sur le dispositif d’agences mobiles pour permettre aux régions les plus enclavées de bénéficier de cette opération, a noté le groupe.
Tamwil El Fellah a été lancé en 2008 pour renforcer l'offre du GCAM destinée au secteur agricole et au monde rural en général avec la vocation d’accompagner la stratégie des pouvoirs publics en matière de soutien au secteur agricole, notamment l’agriculture solidaire, a fait savoir le Groupe, précisant qu'il contribue ainsi au financement de la petite et moyenne agriculture et s’adresse aux groupements de petits agriculteurs porteurs de projets viables mais n’ayant pas accès au système de financement bancaire classique et hors champs du microcrédit.
Précurseur de la Meso finance (terme consacré au sein du GCAM), Tamwil El Fellah est considéré par l'Organisation des Nations unies de l'alimentation et de l'agriculture et les organisations internationales comme un modèle de financement agricole innovant, a indiqué le GCAM qui a d'ailleurs été invité à présenter son approche globale de financement du monde rural et l’écosystème de services et produits développés sur mesure pour les différents segments de clients.
L’expérience du GCAM a, à ce titre, été restituée et citée en exemple sous l'intitulé "A stepping stone towards sustainable financing in Africa through the experience of Groupe Crédit Agricole du Maroc" au sein de la prestigieuse publication Better World éditée en marge de l'Assemblée générale des Nations unies lors de la 73ème session tenue en septembre dernier à New York, conclut le Groupe Crédit Agricole du Maroc.

Jeudi 8 Novembre 2018

Lu 776 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés