Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement à Rabat du guide référentiel des espaces publics urbains accessibles aux femmes et aux filles



Le guide référentiel pour des espaces publics urbains plus accessibles aux femmes et aux filles a été lancé, lundi à Rabat, à l’occasion d’un séminaire international qui a réuni des experts de plusieurs pays du monde, afin d’échanger sur les défis de l’aménagement urbain sensible au genre. Ce guide référentiel pratique, qui a été conçu conjointement par le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, et l’Entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes), vise à accompagner les aménageurs urbains et les collectivités territoriales dans la conception et la création d’espaces publics urbains qui soient plus accessibles aux femmes et aux filles. S’exprimant lors de la 1ère session du séminaire, dédiée à la présentation du guide référentiel et axée sur “l’accès des femmes et des filles aux espaces publics urbains : un enjeu de développement et de droits humains”, l’experte en genre et espaces publics, Rabiaa Naciri, a relevé que les citadines sont plus vulnérables et plus exposées à la violence de tous genres, ajoutant que les femmes “se trouvent, par conséquent, seules responsables de leur propre sécurité”. “Il faut réaliser une enquête sur le sentiment d’insécurité”, a-t-elle plaidé. L’analyste de programmes auprès d’ONU-Femmes Maroc, Raphaëlle Rafin a, pour sa part, mis l’accent sur les principales orientations du guide référentiel, faisant savoir que le guide est le fruit d’un “diagnostic territorial” qui a été réalisé à partir de 6 balades exploratoires d’audit urbanistiques, 273 micros-trottoirs et 46 entretiens. Elle s’est, dans ce contexte, attardée sur les principales problématiques vécues par les femmes dans les espaces publics urbains, notamment le harcèlement sexuel et l’inadaptation des espaces publics aux spécificités féminines. Raphaëlle Rafin a énuméré, par ailleurs, les principales caractéristiques du guide qui reposent sur la compréhension des concepts, l’action à partir des orientations pour l’aménagement d’espaces publics plus accessibles aux femmes et aux filles, puis la projection des démarches et outils et enfin la mise en œuvre et l’approfondissement afin de gérer et animer les espaces publics. De son côté, Erfan Ali, directeur du Bureau régional des pays arabes d’ONU-Habitat, a souligné, lors de la présentation du concept “Her City Tool Box”, que les femmes sont parmi les personnes les plus vulnérables, bien qu’elles utilisent l’espace public dans leur vie quotidienne. “Il y a encore des lacunes dans l’accès des femmes à des espaces sûrs”, a-t-il indiqué, ajoutant que les femmes se ressentent souvent en insécurité et en danger dans les espaces publics, or, poursuit-il, avoir des espaces publics sûrs permettra aux femmes de renforcer leur engagement civique et faciliter leur accès aux espaces institutionnels et politiques. Le responsable onusien a mis en exergue un programme sur les espaces publics, lancé récemment par le bureau régional ONU-Habitat et qui met l’accent sur l’adoption d’une approche participative incluant tous les membres de la communauté et surtout les femmes, les jeunes et les personnes âgées et handicapées. Au terme de cette rencontre, placée sous le thème “Pour des espaces publics urbains plus accessibles aux femmes et aux filles”, plusieurs expériences nationales et internationales en la matière ont été présentées. Le séminaire est une occasion, également, pour sensibiliser les acteurs institutionnels, les maîtres d’ouvrage, les acteurs locaux et les organisations de la société civile impliquées et concernées par l’aménagement urbain aux niveaux national et territorial, par rapport à la prise en compte de l’aspect genre dans leurs projets. 

Libé
Mardi 9 Mars 2021

Lu 172 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS