Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La gestion contrastée du mercato hivernal du Wydad et du Raja




Makahazi, la recrue rajaouie en compagnie du président Ziat.
Makahazi, la recrue rajaouie en compagnie du président Ziat.
Censée être un mercato d’ajustement, la fenêtre de transferts hivernale s’est transformée en une période de profonde restructuration pour l’un des deux clubs casablancais. Alors, à votre avis, de qui s’agit-il ? D’un côté, nous avons le Raja qui a annoncé hier la signature d’une première recrue lors de ce mercato, le milieu de terrain Mohamed Makahazi, en provenance du MAT, et de l’autre, le Wydad qui a entamé une étonnante et incompréhensible restructuration qui a concerné à la fois le staff technique et le groupe professionnel.  
Vous l’aurez certainement compris, le Wydad de Casablanca a été le plus actif jusqu’ici. Après avoir démis de ses fonctions son désormais ex-coach, le Serbe Zoran Manojlovic et nommé au poste de manager général, l’ancien coach du Hassania d’Agadir, l'Argentin Miguel Angel Gamondi (voir notre édition du 15 janvier), en attendant le recrutement d’un nouveau technicien, le groupe professionnel des Rouge et Blanc a accueilli plusieurs nouvelles têtes en moins d’un mois (Karkache, Kasengu, Chaina) dont les deux dernières ont été annoncées cette semaine : l’attaquant ougandais Joel Mandondo (Jinja Municipal Council Hippos FC) et le portier Aissa Souidi.  
A l’inverse, les dirigeants du Raja de Casablanca essayent tant bien que mal de résister à la tentation du changement et de la nouveauté, privilégiant la stabilité. Certes, à l’image de 13 des 16 équipes de la Botola, les Verts ont, eux aussi, changé d’entraîneur en cours de saison, misant sur l’attelage Sellami-Sefri, en lieu et place de Patrice Carteron, mais ce n’est pas pour autant qu’ils font des folies en termes de recrutement. Mohamed Makahazi, le huitième mouvement dans le sens des arrivées depuis cet été, est la seule recrue qui a posé ses valises sur les bords de l’Atlantique cet hiver. Et le comité directeur n’entend pas céder aux exigences du public rajaoui qui estime que le groupe professionnel n’est pas assez étoffé pour que le club puisse défendre ses chances dans les quatre compétitions qu’il dispute.    
Bref, il n’y a pas que le style de jeu, les couleurs ou l’histoire qui opposent les clubs phares de la capitale économique. La gestion notamment du mercato diffère également, pour quel résultat ? Rendez-vous en juin.

Le WAC veut recoller au classement

A 19h ce soir, le Complexe Mohammed V de Casablanca sera le théâtre d’un choc qui mettra aux prises deux clubs engagés dans les compétitions africaines pour le compte de la 13ème journée. Le Wydad Athletic Club y affrontera le Hassania d’Agadir, un club très mal en point (15ème) et qui reste sur trois revers consécutifs et cinq lors des six derniers matchs, entrecoupés d’un nul. Pour Fakhir, cette rencontre s’apparente à une dernière chance. Alors qu’il est annoncé sur la sellette depuis plusieurs jours maintenant, ses joueurs seraient bien inspirés de répéter leur prestation du week-end, en Coupe de la CAF pour sauver la tête de leur coach. Même s’il faut avouer que la qualité de l’adversaire ne va certainement pas les aider. Le Wydad est champion en titre. Et ça on a tendance à l’oublier. Tout comme le fait que les Rouge et Blanc sont seconds, à seulement quatre petites unités du leader, la RSB.

Chady Chaabi
Jeudi 16 Janvier 2020

Lu 2420 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif













Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com