Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La fiscalité immobilière au centre d'une journée d'étude à Tanger




Une journée d'étude portant sur "Les aspects théoriques et pratiques de la fiscalité immobilière" a été organisée, jeudi à Tanger, avec la participation d'une brochette de notaires, de juristes, d'experts financiers et de promoteurs immobiliers.
Initiée par le Conseil régional des notaires du Nord qui chapeaute les villes de Tanger, Assilah, Larache et Ksar El Kébir, cette session de formation est en droite ligne avec les hautes orientations Royales contenues dans le discours prononcé à l'occasion de l'ouverture de la 10ème législature, dans lequel le Souverain a pointé du doigt la relation entre le citoyen et l'administration, le manque de compétence et l'absence du sens de responsabilité chez de nombreux fonctionnaires.
Cette journée d'étude s'inscrit dans le cadre d'une série de sessions de formation programmées au profit des professionnels du secteur, l'objectif étant d'établir une coordination entre la profession du notariat et les différents responsables administratifs judiciaires pour harmoniser les procédures et optimiser les interventions dans la vie économique, a déclaré à la MAP la présidente du Conseil, Mouna Oulehri.
Elle a mis en évidence le rôle incontournable du notariat, une profession qui est au cœur de toutes les transactions financières, commerciales et immobilières et, partant, constitue la cheville ouvrière de l'activité économique, appelant à travailler main dans la main pour offrir au citoyen des prestations de qualité. Mme Oulehri a, dans ce cadre, souligné le rôle important de la formation pour améliorer la performance de manière à répondre aux exigences de la profession et aux aspirations des citoyens et accompagner les évolutions et les législations internationales.
D'après le notaire et coordinateur de ce séminaire, Dahman El Mozarihi, la thématique choisie pour cette première journée suscite beaucoup d'intérêt du fait qu'elle est étroitement liée au métier du notariat, étant donné aussi qu'un pourcentage important des actes passés au niveau des études notariales porte sur les mutations immobilières, ou autrement dit les transferts de propriété, qui sous-entend ainsi une implication de la fiscalité immobilière.
Pour l'expert comptable et commissaire aux comptes, Mohamed Chorfi, animateur de cette journée, le présent séminaire a pour objectif de donner un aperçu général sur la fiscalité immobilière qui présente une complexité certaine pour nombre de praticiens.

Samedi 19 Novembre 2016

Lu 1066 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.