LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La confrontation Côte d’Ivoire-Maroc débouche sur un score de parité: El Kaabi “ renard des surfaces ” , Aguerd “impérial”

Mardi 17 Octobre 2023

En mode "renard des surfaces, le Goleador Ayoub El Kaabi a permis aux Lions de l'Atlas de décrocher un nul (1-1)face aux Eléphants ivoiriens en match amical disputé, samedi au stade Félix Houphouët Boigny à Abidjan, alors que le "Hammer" Nayef Aguerd a signé une prestation "impériale".

Avec une équipe, plus au moins remaniée, tactiquement en l'occurrence, avec Amine Adlisur l'aile droite, Amine Harit et Noussair Mazraoui au milieu de terrain et la titularisation d'entrée de YahiaAttiat-Allah sur le côté gauche, les Lions de l'Atlas peinaient à dicter leur style de jeu face à des Ivoiriens parfois "trop" physiques.

La bataille a été également féroce, d'un côté entre Adli et Ghislain Konan et de l'autre entre Oumar Diakité et Attiat-Allah. La première grosse occasion de la rencontre fut celle de Oumar Diakité qui a fait parler sa force et son physique pour éliminer Attiat-Allah, un petit crochet devant Romain Saïss, mais son tir a été stoppé sur la ligne de but par Nayef Aguerd.

Relativement galvanisés après cette occasion, les Ivoiriens allaient multiplier les tentatives pour trouver des failles dans la défense marocaine, mais c'était sans compter sur la vigilance de Saïss... et le "mur" Aguerd. The "Hammer" de WestHam United FCa sorti un "hallucinant" sauvetage sur la ligne de but pour corriger une passe, pour le moins, "risquée" du portier Yassine Bono.

A la 37ème minute, Selim Amallah, à la réception d'un coup franc de Amine Harit, aurait pu tromper le portier ivoirien, auteur d'une sortie hasardeuse, mais la tête du milieu de terrain marocain a été placée juste au-dessus de la barre transversale.

Dans le temps additionnel de la première mi-temps, Achraf Hakimi allait récidiver ce qu'il avait fait avec le PSG il y a quelques semaines, mais son coup-franc, bien cadré, a été arrêté par le gardien ivoirien Fofana Yahia. Et alors que les deux équipes n'attendent que le coup de sifflet final de la première période, l'attaquant du Borussia Dortmund, Sébastien Haller, allait ouvrir le score, permettant aux siens de rentrer aux vestiaires avec la plus petite des marges.

Les Ivoiriens ont entamé la deuxième période dans la moitié du terrain des Marocains, qui devaient rester très vigilants pour stopper les percées de l'allier virevoltant Oumar Diakité, auteur de plusieurs tentatives, notamment à la 60ème minute du jeu. Néanmoins, les changements effectués par Walid Regragui, avec l'entrée en jeu de Amir Richardson, Bilal El Khannouss, Ayoub El Kaabi et Abdessamad Ezzalzouli ont apporté un certain équilibre en milieu de terrain et n'ont pas tardé à donner leurs fruits. Juste entré en jeu, le goleador marocain de l'Olympiakos, Ayoub El Kaabi, s'est introduit dans la surface ivoirienne bénéficiant d'un cafouillage entre les défenseurs et le portier pour égaliser en faveur des siens, à dix minutes de la fin du temps réglementaire de la rencontre. Les minutes qui ont suivi n'ont pas apporté de nouveau. Des occasions de part et d'autre sans réel danger pour les portiers.

A l'issue de cette rencontre, le sélectionneur national a déclaré que les matchs en Afrique sont très différents des rencontres disputées ailleurs. "En Afrique, il faut être fort physiquement et mentalement pour pourvoir s'imposer", a-t-il expliqué dans une déclaration à la Chaîne Arriyadia, à l'issue du match.

Ce match va nous servir de leçon, surtout pour nos jeunes joueurs pour s'acclimater et affronter les conditions africaines et sortir de belles prestations, dans les prochaines échéances, notamment la CAN-2023, a-t-il lancé. La sélection marocaine de football a hérité du groupe F, aux côtés de ses homologues RDcongolaise, zambienne et tanzanienne, à l'issue du tirage au sort de la phase de poules de la Coupe d'Afrique des Nations (Côte d'Ivoire 2023).

Les Lions de l’Atlas joueront les matchs de la phase de poules dans la ville de San-Pédro. Ils affronteront la Tanzanie lors du premier match.

Libé

Lu 917 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter