Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes


Libé
Lundi 1 Mars 2021

La Banque africaine de développement (BAD) et l’opérateur digital marocain Inwi ont signé, vendredi, une convention de partenariat pour soutenir les start-up innovantes dans le secteur numérique et stimuler la relance économique, dans le cadre du programme “Souk At-Tanmia”. Dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19, rapporte la MAP, ce partenariat permettra d’aider les start-up développant des solutions digitales innovantes à tirer profit des nouvelles opportunités offertes par la crise et à créer des emplois, précise un communiqué de la Banque africaine de développement. “L’appui à l’entrepreneuriat et à l’innovation est au cœur des priorités de la Banque africaine de développement. Grâce aux synergies entre nos deux institutions, nous pourrons davantage renforcer notre soutien aux jeunes entrepreneurs, ce qui est crucial dans le contexte actuel de crise”, a affirmé Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque africaine de développement pour l’Afrique du Nord. Dans la mise en œuvre de ce partenariat, les porteurs de projets retenus par Souk AtTanmia bénéficieront de formations ciblées, d’un accompagnement à la création et au développement de leurs start-up et d’un financement sous forme de don pouvant atteindre 30% du montant de l’investissement. De son côté, Inwi participera aux comités de sélection des candidats, accompagnera une sélection d’entrepreneurs dans le développement de leur modèle d’affaires et soutiendra la campagne de dissémination du programme auprès des start-up, a révélé le communiqué. Souk At-Tanmia, a poursuivi la même source, est un programme qui mobilise les acteurs locaux, les incubateurs et les institutions publiques pour des partenariats public-privé-ONG. Ces modèles de coopération visent à inspirer, au niveau local, le développement d’une dynamique de soutien intégré avec, à terme, le déploiement de plateformes régionales de coordination de l’écosystème entrepreneurial. Lancée en 2019 grâce à un financement du Programme de partenariat dano-arabe (DAPP), l’initiative Souk At-Tanmia soutient les porteurs de projets par un accompagnement technique et financier, fait rappeler le communiqué, notant que l’objectif est d’appuyer les très petites et moyennes entreprises (TPME) ainsi que les coopératives opérant dans les trois régions de Guelmim-OuedNoun, Daraâ-Tafilet et Tanger-Tétouan-Al Hoceima. La cérémonie de signature a eu lieu en marge de la 9e édition des “inwiDays”, évènement phare de la scène digitale au Maroc.


Lu 267 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS