Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’économie nationale pourrait se redresser au premier trimestre de cette année

L’activité économique aurait poursuivi son repli à un rythme moins accentué au quatrième trimestre 2020


Libé
Jeudi 7 Janvier 2021

L’économie nationale pourrait se redresser au premier trimestre de cette année
Au premier trimestre 2021, la demande mondiale adressée au Maroc gagnerait un peu d’élan, pour croître de 4,2%, en variation annuelle, selon le Haut-commissariat au plan (HCP) qui prédit un retournement à la hausse de l’activité économique.

En effet, après quatre trimestres consécutifs de baisse, et compte tenu d’un abaissement de 0,5% de la valeur ajoutée hors agriculture et d’un rebond de 10,8% de celle de l’agriculture, l’institution publique pense que l’activité économique enregistrerait une hausse de 0,5% au premier trimestre 2021, en variation annuelle.

Le Haut-commissariat est même persuadé que «la croissance économique globale devrait s’accélérer sensiblement au cours des trimestres qui suivent, profitant d’un effet d’ajustement de la base lié à la chute de l’activité pendant la période de confinement».

Pour étayer ces prévisions, les économistes de l’institution publique annoncent que le redressement des activités hors agriculture devrait se poursuivre au cours des trois premiers mois de l’année 2021 et que celles-ci devraient ainsi afficher un repli de l’ordre de 0,5%.

En ce qui concerne le secteur secondaire, il ressort que «l’activité industrielle se redresserait sensiblement tandis que celle de la construction continuerait de pâtir de la faible demande adressée à l’immobilier résidentiel», selon les prévisions du Haut-commissariat qui fait savoir que la production d’électricité s’affirmerait, également, dans le sillage de la reprise graduelle des activités industrielles.

S’agissant du secteur tertiaire, le HCP soutient que «l’activité poursuivrait sa reprise modérée dans le commerce, le transport et la restauration, alors qu’elle resterait relativement dynamique dans les services non-marchands», relevant que ce secteur contribuerait pour -0,4 point à l’évolution du PIB.

Dans son point de conjoncture du quatrième trimestre 2020 et perspectives pour le premier trimestre 2021, publié récemment, le Haut-commissariat annonce également que les activités agricoles devraient connaître un sensible mouvement de reprise, sous l’hypothèse d’une pluviométrie hivernale excédentaire et généralisée. Et d’ajouter qu’en variation annuelle, la valeur ajoutée agricole devrait enregistrer une hausse de 10,8%, contribuant pour +1,2 point à la croissance économique globale.

Bien que la campagne agricole 2020/2021 ait connu un début plutôt difficile, avec un déficit pluviométrique de 48% aux mois d’octobre et novembre 2020, le Haut-commissariat assure que «le retour quasi-général des précipitations en décembre devrait favoriser une accélération des travaux de sol et une amélioration des parcours végétaux».

Pour les économistes de l’institution publique, il ne fait aucun doute que la poursuite des conditions climatiques favorables pendant les saisons hivernale et printanière permettrait une hausse plus soutenue de la production agricole qui serait accompagnée par une amélioration de l’emploi, après deux années successives de sécheresse, souligne-t-on de même source.

Alors que la demande intérieure poursuivrait son redressement à un rythme modéré, le HCP dit s’attendre à l’atténuation de la baisse des dépenses des ménages en raison du redressement attendu des achats de biens alimentaires et manufacturés.

A un rythme moindre, le Haut-commissariat estime que les dépenses de restauration et de transport progresseraient par rapport au quatrième trimestre 2020 ; tandis que «les dépenses en services non-marchands, particulièrement sociales, resteraient relativement dynamiques, situant la hausse de la consommation publique à 4,3%». Il estime, en revanche, que l’effort d’investissement resterait relativement faible, notamment dans les produits de construction.

Selon les estimations du HCP, l’économie nationale aurait régressé de 5,5% au quatrième trimestre 2020, au lieu de -7,2% un trimestre plus tôt, sous l’effet d’une baisse de 4,9% de la valeur ajoutée hors agriculture et d’une contraction de 7,4% de celle de l’agriculture. L’activité économique aurait ainsi poursuivi son repli à un rythme moins accentué au dernier trimestre de l’année écoulée, selon les données publiées de l’institution publique.

Si l’on en croit le HCP, la baisse moins prononcée de l’économie nationale telle qu’observée au quatrième trimestre 2020 «serait attribuable à l’atténuation du rythme de la baisse de la valeur ajoutée non-agricole, en ligne avec la poursuite de la reprise des activités tertiaires». Le HCP cite en particulier les services non-marchands qui «auraient conservé leur dynamisme amorcé au début de 2020, alors que le repli des activités du commerce, des transports et du tourisme se serait atténué, profitant d’un rattrapage des dépenses de consommation des ménages».

Alain Bouithy


Lu 953 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS