Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'ambassadeur US à Rabat se félicite de la reconnaissance de la marocanité du Sahara par les Etats-Unis



L’ ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Royaume du Maroc, David Fischer, s'est félicité jeudi de la décision historique de son pays de reconnaître la marocanité pleine et entière du Royaume sur son Sahara, saluant le leadership de "grande envergure" de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

"Le président Donald Trump a signé une proclamation reconnaissant la souveraineté marocaine sur le Sahara", a-t-il de prime abord rappelé dans une déclaration, ajoutant que "le Maroc et Israël - deux des alliés les plus proches de notre pays - ont également convenu d’améliorations significatives des relations".

David Fischer a, ensuite, souligné que "ce sont là des déclarations exaltantes qui posent des jalons véritablement historiques dans les relations déjà très solides entre le Maroc et les EtatsUnis, établies sur plus de deux siècles d'amitié".

Le diplomate américain a, en outre, affirmé que "l'histoire riche des relations entre le Royaume du Maroc et les EtatsUnis d'Amérique est unique", faisant valoir qu'"elles sont aussi vieilles que l'Amérique elle-même". "Comme le président Trump l'a rappelé au monde aujourd'hui, le Maroc a été le premier pays à reconnaître les EtatsUnis d'Amérique en 1777", a souligné David Fischer. Il a, par ailleurs, tenu à saluer le leadership de "grande envergure" de SM le Roi, "pour son soutien continu et précieux sur des questions d'intérêt commun, telles que la paix au Moyen-Orient et la stabilité, la sécurité, et le développement dans la région et à travers le continent africain".

Il a poursuivi que "les nouvelles d’aujourd’hui ne constituent que le début de nombreux développements importants dans les années à venir, à mesure que nous renforçons le partenariat stratégique entre nos deux nations".

La décision historique de Washington met un terme aux illusions du Polisario

André Gakwaya, directeur général de l'Agence rwandaise d'information

La décision historique de Washington de reconnaître la marocanité pleine et entière du Maroc sur son Sahara, annoncée lors d'un entretien téléphonique entre SM le Roi Mohammed VI et le président américain Donald Trump, met un terme aux illusions du Polisario, soutenu par l’Algérie, a affirmé le directeur général de l’Agence rwandaise d’information (ARI), André Gakwaya.

"Cette décision historique, obtenue grâce à la diplomatie marocaine active conduite par SM le Roi Mohammed VI, a mis fin aux illusions du Polisario, qui tente désespérément de changer la situation juridique et historique du Sahara marocain", a souligné André Gakwaya, par ailleurs chercheur spécialiste de l’Afrique.

Dans une déclaration à la MAP, il a fait observer que la reconnaissance des EtatsUnis de la souveraineté du Maroc sur son Sahara "approfondira l’isolement international croissant des séparatistes et de leur thèse éculée, de surcroît irréalisable, et confortera plus que jamais le Maroc dans sa position réaliste sur ce dossier, à savoir l’initiative d’autonomie comme seule et unique solution politique à ce différend".

D’autre part, le directeur général de l’ARI a indiqué que l’ouverture annoncée d’un consulat américain à Dakhla, à vocation essentiellement économique, permettra d’encourager et de stimuler les investissements américains dans la région et de promouvoir le développement socioéconomique au profit des habitants des provinces du Sud du Royaume.

"J’ai eu l’occasion de me rendre à Dakhla pour couvrir, en tant que reporter, des conférences et évènements internationaux. J’ai constaté de près la dynamique de développement saisissante dans cette ville qui regorge de potentialités économiques et touristiques impressionnantes", a-t-il poursuivi, estimant que les investissements américains attendus donneront certainement une impulsion au développement de la région.

Il a, en outre, rappelé que Rabat et Washington sont liés depuis 1786 par un Traité de paix et d’amitié, le premier du genre conclu dans l’histoire des Etats-Unis avec un pays étranger, ajoutant que "le Maroc, qui jouit d’une importante position au sein du système international, a toujours été considéré comme un grand ami et un allié stratégique des Etats-Unis". SM le Roi Mohammed VI a eu, jeudi, un entretien téléphonique avec le président américain Donald Trump au cours duquel ce dernier a informé le Souverain de la décision des Etats-Unis de reconnaître, pour la première fois de leur histoire, la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara marocain. A titre de première concrétisation de cette initiative souveraine de haute importance, les Etats-Unis ont décidé l’ouverture d’un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique.

Libé
Vendredi 11 Décembre 2020

Lu 631 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS