Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ONEE préside le Conseil d’ administration du GSEP pour 2021-2022


Libé
Dimanche 30 Mai 2021

L’ONEE préside le Conseil d’ administration du GSEP pour 2021-2022
Le directeur général de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, a été porté, à compter du 25 mai, à la présidence du Conseil d'administration du Global Sustainable Electricity Partnership (GSEP) et ce, pour le mandat 2021-2022.

Le GSEP est une prestigieuse alliance de partenariat mondial regroupant les plus grands opérateurs dans les domaines de production, de transport et de distribution de l’électricité, comme EDF-France, ENEL- Italie, AEP-USA, SGCC-Chine, Hydro-Québec-Canada ou encore Rushydro-Russie, indique un communiqué de l'ONEE.

Conscients que l'électricité apporte de grands avantages environnementaux, économiques et sociaux, les membres de cette alliance s'engagent à mener la transformation au niveau mondial de l'électricité et la transition énergétique par une électrification accélérée de sources renouvelables, souligne la même source.

A l'occasion du sommet virtuel des CEO de cette alliance qui a eu lieu le 26 mai, M. El Hafidi a présenté le programme qui sera adopté pendant son mandat sous la thématique "Agir maintenant pour apporter les bénéfices sociaux, environnementaux et économiques de l'électrification dans le monde et en Afrique", rapporte la MAP citant le communiqué.

Il a indiqué que le GSEP sera pour la première fois présidé par un membre africain et qu'à ce titre, l'ONEE œuvrera non seulement pour contribuer à faire avancer la mission de l’alliance pour la promotion d’une électrification bénéfique, mais également pour porter la voix de l'Afrique et sensibiliser sur les besoins du continent en matière d’accès à l’électricité ainsi que sur les opportunités d’investissement y afférentes.

M. Hafidi a rappelé que le Maroc s'est fixé des objectifs très ambitieux pour devenir un véritable leader régional et international de la transition énergétique, avec l'ambition d'être une source d'inspiration dans ce domaine notamment pour le continent africain.

A cet effet, l'ONEE veillera durant son mandat à promouvoir les échanges de réflexions et d’informations stratégiques ayant un impact sur les transformations profondes attendues dans le secteur de l'énergie électrique, notamment les aspects liés à la décarbonisation, la digitalisation, la décentralisation et la déréglementation.
 


Lu 649 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS