Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ONEE prend des dispositions spéciales pour préserver son personnel

Mise en place d’un Comité de veille national regroupant les partenaires de l’office dans la production d’électricité




L’ONEE prend des dispositions spéciales pour préserver son personnel
L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) annonce avoir pris des dispositions spéciales pour préserver son personnel chargé de la conduite du système électrique et de l’eau potable.
Concernant les infrastructures stratégiques des secteurs de l’électricité et de l’eau potable (notamment le dispatching national d’électricité, les centrales électriques et les unités de production d’eau potable), l’ONEE explique qu’il a mis en place un Comité de veille national regroupant ses partenaires dans la production d’électricité en vue de mettre en œuvre une approche intégrée et participative pour la lutte contre les effets de la pandémie du coronavirus.
Mis en place en concertation avec les responsables de sa branche électricité, ses responsables des unités de production d’eau potable et ses directeurs, ce comité vise à assurer la continuité du service public d’alimentation du pays en électricité et en eau potable tout en protégeant leur potentiel humain.
A cet égard, des taskforces dédiées ont été créées au sein de chaque opérateur et dont les actions sont coordonnées afin de pouvoir répondre de manière mutualisée à cette crise, à travers la mise en place au niveau de chaque opérateur d’un Plan de continuité de l’activité (PCA). Ce PCA comporte plusieurs phases qui sont déployées selon l’évolution de la situation.
A ce jour trois phases ont été déployées. La première, Phase 1, a été activée dès que l’alerte sur la pandémie de Covid-19 a été lancée, indique l’ONEE soulignant, à cet égard, qu’une sensibilisation sur cette pandémie ainsi que des mesures de prévention et d’hygiène ont été mises en place.
La Phase 2 a été activée dès que la déclaration de l’épidémie a été faite au niveau national. A cet effet, des mesures générales et particulières ont été adoptées telles que la sensibilisation sur les mesures de prévention et d’hygiène ; le renforcement et la mise à disposition des moyens de prévention et d’hygiène ainsi que le recours au télétravail et le renvoi à domicile du personnel potentiellement fragile.
Les mesures particulières concernent la réorganisation du travail en vue de travailler en mode réduit afin de disposer d’équipes supplémentaires pour le renfort avec une réduction moyenne de l’effectif présent sur site d’environ 60% (le reste du personnel est sollicité en télétravail et en renfort en cas de besoin) ; le report des prestations de maintenance ou de sous-traitance non liées aux activités essentielles à la continuité du service, le suivi rapproché du personnel clé ainsi que la mise à disposition à son profit de tous les moyens nécessaires à sa protection.
La Phase 3 a été activée dès que l’état d’urgence sanitaire national a été décrété. Et de préciser : en plus des mesures générales et spécifiques, qui ont été renforcées, l’ONEE, en coordination avec tous ses partenaires stratégiques, a procédé à l’activation des mesures nécessaires notamment le recours au mode confinement pour les entités opérationnelles stratégiques.
Pour le secteur électrique, le confinement a concerné les sites stratégiques des opérateurs du secteur électrique, notamment les unités de production gérées par les producteurs privés d’électricité, les centrales de production de l’Office, le dispatching national, les postes névralgiques et les services de conduite régionale de la distribution.
Pour le secteur de l’eau potable et de l’assainissement, le confinement a concerné les sites clés de production d’eau potable et d’épuration des eaux usées. Il s’agit notamment des stations de traitement des eaux superficielles sur les barrages, des stations de dessalement et de déminéralisation, des stations de pompage névralgiques ainsi que des stations d’épuration notamment celles à boues activées.  
A noter que les agents confinés au niveau des entités opérationnelles stratégiques, qui représentent environ 25 à 45% de l’effectif total en période normale d’exploitation font l’objet d’un suivi médical régulier, notamment par la prise quotidienne de la température et sont tenus de respecter scrupuleusement toutes les mesures de prévention et d’hygiène mises en place.
En ce qui concerne les agents confinés à domicile, une sensibilisation et un respect des mêmes mesures de prévention et d’hygiène s’appliquent en leur demandant de se conformer strictement aux consignes internes de l’Office et aux recommandations et dispositions du ministère de la Santé et du ministère de l’Intérieur dans ce cadre.
Par ailleurs, des plans spécifiques ont été élaborés pour assurer la sécurité d’approvisionnement en combustible et en pièces stratégiques.
Toutes ces dispositions ainsi que l’engagement du personnel ont permis à l’ONEE d’assurer la continuité du service 24h/24, 7j/7 tant pour l’alimentation en énergie électrique que pour l’approvisionnement en eau potable et le maintien du service d’assainissement.
Par ailleurs, et dans son Plan d’approche, l’ONEE a défini les mesures nécessaires à prendre en cas d’évolution critique de la situation sanitaire, notamment dans les situations de la déclaration de cas de contamination par le Covis-19 parmi les agents ONEE et ce, afin de garantir la continuité du service face à toutes les éventualités.

Jeudi 2 Avril 2020

Lu 754 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.