Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Inter Milan accepte le huis clos




L'Inter Milan accepte le huis clos
L'Inter Milan a accepté de disputer deux matches à domicile à huis clos et ne fera donc pas appel de la décision de la Ligue italienne de football lui infligeant cette sanction à la suite de cris racistes ayant visé le défenseur sénégalais de Naples, Kalidou Koulibaly, et d'autres "chants insultants", le 26 décembre.
Le club milanais a demandé, dans le même communiqué, à la Fédération italienne de l'autoriser à inviter des écoliers locaux à son match de Serie A contre Sassuolo, le 19 janvier.
Son stade sera fermé dimanche, 13 janvier, lors d'un match de Coupe d'Italie face à Benevento.
Lors du match du 26 décembre, remporté 1-0 par l'Inter Milan, Koulibaly a été la cible de cris de singe à plusieurs reprises, notamment au moment de son exclusion pour un deuxième carton jaune.
L'Inter a également été sanctionnée d'un huis clos partiel concernant seulement "le deuxième anneau vert", c'est-à-dire le Virage Nord, où sont installés les principaux groupes de supporters du club nerazzuro.

Jeudi 10 Janvier 2019

Lu 177 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés