Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’EN et le problème insoluble de la quarantaine

L’occasion de lancer dans le grand bain certains cadres de l’équipe nationale des locaux, détentrice des deux derniers CHAN


Dans une dizaine de jours, une trêve internationale est prévue du 22 au 31 mars. L’équipe nationale y affrontera la Mauritanie et le Burundi les 26 et 30 mars pour le compte de la cinquième et la sixième journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations. Mais à quoi ressemblera-t-elle et surtout à quoi ressemblera le groupe convoqué par le sélectionneur national Vahid Halilhodzic ? Des interrogations légitimes, d’une part, au regard de la quarantaine qui pourrait être imposée aux internationaux marocains du Vieux Continent, à leur retour dans leurs clubs et, d’autre part, au vu de la décision prise par les autorités marocaines de fermer les frontières terrestres et maritimes aux voyageurs en provenance de plusieurs pays de l’Union européenne. Une situation inextricable, d’autant que la FIFA autorise désormais les clubs à ne pas envoyer leurs joueurs en sélection s’ils le souhaitent.

Une période d’isolement contraignante
La France, pour commencer, oblige à une période d’isolement de sept jours, toute personne entrant sur son territoire en provenance d’un pays situé en dehors de l’UE. Sans parler des tests PCR. En se basant sur la liste des joueurs convoqués en novembre dernier par Vahid Halilhodzic, le Rennais Nayef Aguerd sera dans ce cas de figure s’il honore sa sélection. Idem pour les pensionnaires du championnat espagnol,YassineBounou (FC Séville), Jawad El Yamiq (Real Valladolid) et Youssef En-Nesyri (FC Séville). Sept jours d’isolement, c’est aussi la règle en vigueur en Belgique, et à laquelle devra s’astreindre Selim Amallah (Standard de Liège) et Samy Mmaee A Nwambebe (K Saint-Trond). Pour les internationaux de Premier League,HakimZiyech (Chelsea) et Saiss Ghanem(Wolverhampton), le protocole sanitaire britannique prévoit une période d’isolement de 10 jours, à l’instar des Marocains de Serie A Sofyan Amrabat (Fiorentina) et Achraf Hakimi (Inter Milan). En Allemagne, 10 jours d’isolement seront également nécessaires à Hamza Mendyl (Schalke 04), Aymen Barkok (Dusseldorf), Amine Harit (Schalke 04) et Nassim Boujellab (Schalke 04), pour intégrer leurs clubs respectifs. Le même sort attend Noussair Mazraoui (AFC Ajax) et Zakaria Aboukhlal (AZAlkmaar), animateurs de l’Eredivisie, le championnat des PaysBas. Le Portugal, où évolue Zouhair Feddal (Sporting) et Adel Taarabt (Benfica Lisbonne), pousse un peu plus le bouchon avec une période d'isolement de 14 jours. Si on ajoute à la liste Youssef El Arabi (Olympiakos FC) et lessept jours d’isolement qui l’attendent à son retour en Grèce, au total, 19 internationaux en puissance sont concernés par le casse-tête de la quarantaine. Un problème quasi insoluble qui donnerait de la migraine à un doliprane. Le sélectionneur national est sans aucun doute dans l'expectative. D’autant que la FIFA a temporairement assoupli son règlement sur la mise à disposition des internationaux.

Vahid Halilhodzic restreint dans ses choix ?
En effet, la mise à disposition des internationaux devient “facultative si, pour les joueurs concernés, une quarantaine ou période d’auto-isolement d’au moins cinq jours est obligatoire à compter de l’arrivée sur le lieu du club ou sur le lieu où est censé se disputer le match de l’équipe nationale”, précise la FIFA. En conséquence, les clubs européens ont le droit de retenir leurs joueurs censés partir dans des endroits qui les soumettraient à une quarantaine. Mais pour l’instant, aucune position commune ne se dégage au sein des clubs. Pas facile de retenir un joueur contre son gré. L’une des solutions consiste à décaler la journée qui suivra la fenêtre internationale. Mais selon la FIFA, aucune demande officielle n’aurait été formulée dans ce sens de la part des clubs. De toute façon, cette solution paraît improbable à cause d’un calendrier trop serré. Certains clubs de Ligue 1 envisagent de demander une dérogation exceptionnelle au gouvernement français. Mais les chances ‘sont faibles’ d’après “L’équipe’’. Cela dit, certains pays ont obtenu des garanties de la part de leur fédération pour les internationaux évoluant à l’étranger.Ce n’est pas le cas pour tout le monde. Il est fort possible que Vahid halilhodzic soit restreint dans ses choix. De quoi relancer certains cadres de l’équipe nationale des locaux, détentrice des deux derniers CHAN ? En dernier recours, il semblerait que la FIFA planche sur la possibilité de reporter la trêve internationale, le temps que la situation sanitaire s’améliore d'autant que les qualifications de la zone sud-américaine à la Coupe du monde 2022 ont été officiellement reportées. 

Chady Chaabi
Mercredi 10 Mars 2021

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Mondial biennal: La Fifa convoque un sommet

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Classement FIFA: L’EN dans le Top 30

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS