Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kingsley Coman : Le retour d'un joyau fragile




Jeune pépite freinée par les pépins, Kingsley Coman sort d'un long tunnel de blessures qui lui a fait manquer le Mondial. A 22 ans, il relance son parcours en équipe de France, où il espère "s'imposer sur une longue période".
"J'ai pas eu la chance de gagner la Coupe du monde, j'ai aucun titre international donc forcément j'ai encore plus faim" qu'avant, a lancé mercredi l'ailier du Bayern Munich depuis Clairefontaine, lieu de vie des Bleus qu'il n'avait plus revu depuis sa dernière sélection en novembre 2017.
Entre temps, le jeune international (15 sélections) a traversé de longs mois de galères, à cause d'une vilaine blessure à la cheville gauche survenue en février 2018, quatre mois avant le coup d'envoi du Mondial.
"Il a été malheureux avant la Coupe du monde parce qu'il a eu cette grave blessure, il est revenu trop tardivement" pour prétendre à une place parmi les 23 Bleus en Russie, rappelle Deschamps à propos du réserviste.
Passé près du rêve bleu, le joueur formé au PSG a vu son cauchemar se prolonger en août avec une nouvelle déchirure ligamentaire à la même cheville, lors du match d'ouverture de la Bundesliga.
"C'était très dur mentalement et physiquement. Après, ça rend plus fort et j'ai appris à travailler autrement. Dans ces moments-là, je pensais d'abord à revenir et à jouer en club, plutôt qu'à l'équipe de France", avoue-t-il.
Depuis, le natif de Paris est revenu sous le feu des projecteurs, comme en témoigne sa prestation dimanche contre Mayence (6-0), avec un but à la clé. Depuis quelques semaines, c'est l'attaquant le plus percutant du Bayern et peu de défenseurs sont capables de l'arrêter en un contre un en Allemagne.
"Il possède des qualités hors du commun, que l'on ne trouve pas n'importe où au coin de la rue. Pour nous, il vaut de l'or", apprécie son coéquipier Thomas Müller. "Quand il joue, nous avons une dynamique complètement différente", appuie l'entraîneur Niko Kovac.
Le jeu du Bayern depuis 10 ans reposait en grande partie sur les individualités d'Arjen Robben et Franck Ribéry, 35 ans tous deux, capables de faire la différence sur les ailes. Avec Coman, le club dispose d'une solution d'avenir.
"Il a toujours ses qualités de dribble, de vitesse pour débloquer des situations. Il gagne en maturité, avec une efficacité un peu plus importante", salue Deschamps, le sélectionneur qui l'a lancé dans le grand bain des Bleus le 13 novembre 2015.
Ce soir-là, son entrée en jeu contre l'Allemagne en fin de match avait été rendue anecdotique au regard de l'actualité, marquée par les attentats meurtriers à Saint-Denis et Paris. Il n'a ensuite jamais eu le temps de s'imposer sous le maillot tricolore, même s'il a disputé l'Euro-2016, essentiellement comme remplaçant.
Le feu follet du Bayern, sous contrat jusqu'en 2023 avec le club allemand, profite de la blessure d'Ousmane Dembélé pour réintégrer l'équipe de France au début des qualifications pour l'Euro-2020.
Espère-t-il faire son trou dès vendredi en Moldavie, puis lundi contre l'Islande au Stade de France? "S'imposer, c'est sur une longue période et pas que sur deux rencontres", pose-t-il, soulignant que l'essentiel consiste d'abord pour lui à "rester bien physiquement".
Deschamps apprécie ses qualités de percussion, même s'il aimerait le voir encore plus décisif: "Comme tout joueur offensif, il doit penser à soigner ses stats et son efficacité. Il en est capable", assure le sélectionneur.
"Je provoque un peu moins, je ne peux pas répéter autant les efforts par match, donc forcément je me dois d'être plus décisif", reconnaît l'intéressé, pas encore à 100%. "Je travaille beaucoup plus devant le but qu'avant et je sens vraiment que je progresse à ce niveau", dit-il encore.
Coman aura peut-être l'occasion de le montrer dès vendredi (20h45) contre la Moldavie, modeste 170e nation au classement Fifa. C'est tout le mal qu'on peut lui souhaiter.

Vendredi 22 Mars 2019

Lu 488 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com