Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Nouveau vol d'une relique de Jean Paul II




Une relique avec du tissu imprégné du sang de l'ancien pape Jean Paul II a été volée dans un sanctuaire surplombant le lac de Garde, au nord de l'Italie, a rapporté mercredi la presse locale en citant le curé.
"Il s'agit d'un acte très grave commis par des personnes irréfléchies qui ont privé le sanctuaire Notre-Dame de Montecastello de ses biens les plus chers", a déploré le père Giuseppe Mattanza dimanche devant les fidèles, rapporte le journal Brescia Oggi.
Les voleurs se sont également emparés d'ossements du prêtre polonais martyr Jerzy Popieluszko, aumônier du syndicat Solidarnosc et figure de l'opposition polonaise, assassiné par la police politique communiste en 1984.
Les reliques du pape canonisé et du prêtre béatifié avaient été offertes au sanctuaire en 2014 par un cardinal polonais à l'occasion d'un pèlerinage de sa paroisse.
Le curé a prié les voleurs de prendre contact anonymement et de rapporter les reliques, qui attirent beaucoup de croyants au sanctuaire situé de façon spectaculaire sur un éperon rocheux qui surplombe la Lac de Garde.
Les voleurs, qui se sont introduits dans les lieux en fin de journée parmi les touristes, ont également volé des calices, des candélabres et des objets liturgiques.
En 2014, un autre fragment de tissu imprégné du sang du souverain pontife polonais avait été volé dans une chapelle isolée des Abruzzes (centre), mais retrouvé une semaine plus tard.
Les auteurs, qui avaient dérobé d'autres objets, avaient abandonné dans un garage le morceau de tissu non identifié. Certains médias italiens étaient allés jusqu'à évoquer la thèse d'un vol à des fins sataniques. En juin 2016, un autre morceau d'étoffe taché du sang de Jean Paul II a été dérobé, cette fois dans la cathédrale de Cologne, en Allemagne.
Le pontificat de Karol Wojtyla, devenu Jean Paul II, s'est étendu de 1978 à sa mort en 2005.

Mardi 31 Octobre 2017

Lu 539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.