LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Griezmann hisse l'Atlético sur le podium

Mardi 18 Octobre 2022

Grâce à un but d'Antoine Griezmann, l'Atlético a dominé l'Athletic Bilbao 1-0 samedi pour la 9e journée de Liga, et repasse devant les Basques au classement pour monter sur le podium, à trois points du leader, le FC Barcelone.

Comme un vieux refrain : l'international français, qui a scellé lundi son futur à l'Atlético jusqu'en 2026, a délivré les siens au retour des vestiaires (61e) d'une judicieuse reprise du droit après un déboulé et une passe en retrait bien ajustée d'Alvaro Morata.


Contre son adversaire favori (il s'agit de son 13e but contre Bilbao), "Grizou" a converti le seul tir cadré des Colchoneros pour inscrire son 100e but en Liga sous les couleurs des Rojiblancos. Morata a été plus malheureux : son but à la 10e minute a été annulé pour une faute litigieuse.


Le Petit Prince n'avait plus inscrit le moindre but depuis plus d'un mois : sa dernière réalisation remonte au 7 septembre contre Porto en C1 (2-1).
Griezmann aurait même pu doubler la mise à la 61e, mais sa reprise de volée du gauche n'a pas accroché le cadre.


Grâce à l'attaquant français, les Colchoneros oublient leur 0-0 contre Bruges mercredi qui les place au bord de l'élimination en C1, et remontent provisoirement sur le podium du championnat d'Espagne.


Seul bémol : la sortie sur blessure de Jan Oblak, à la 66e, remplacé par Ivo Grbic. Le gardien slovène a été touché à l'épaule droite sur un duel aérien avec Alex Berenguer. Il a essayé de continuer, mais a finalement préféré céder sa place.


Il s'agit de la deuxième blessure de la saison pour Oblak, qui avait été touché à l'adducteur gauche contre la Real Sociedad, qui lui avait fait passer dix jours à l'infirmerie.


Mais en son absence, son remplaçant croate a parfaitement tenu sa cage : l'ancien Lillois a sorti deux parades décisives en fin de match, sur une tête de Raul Garcia (84e) puis une autre d'Inigo Martinez sur corner (86e), pour préserver le résultat.


Dans la foulée de ce deuxième arrêt-réflexe, un Pénalty a d'ailleurs été sifflé en faveur des Basques, mais l'arbitre a corrigé sa décision après visionnage vidéo, constatant que Reinildo avait touché le ballon de la tête, et non de la main.

Plus tôt dans la journée, le Séville FC a offert sa première victoire à son nouvel entraîneur Jorge Sampaoli.


Après deux nuls, les Andalous ont arraché un succès précieux 1-0 à Majorque, grâce à un bijou de Nemanja Gudelj. Le Serbe a décoché une frappe des trente-cinq mètres qui est venue se loger en pleine lucarne (55e) pour offrir la victoire aux siens.


Grâce à ce succès, son deuxième seulement de la saison en championnat, Séville sort enfin de la zone rouge, et remonte provisoirement à la 13e place, à sept points des places européennes.
 

Libé

Lu 1446 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter