Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grand chelem marocain en Coupe Mohammed VI des clubs champions

Le Raja honore son standing à Al Qods et le WAC déroule à Casablanca




Passe de trois pour les clubs marocains engagés dans la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions. Après l’OCS mardi, c’était au tour du WAC et du Raja de baliser leur chemin pour le second tour de cette lucrative épreuve après avoir éliminé, jeudi, respectivement les équipes d’Al Merrikh du Soudan et de Hilal Al Qods de Palestine.
Dans un match à forte charge symbolique, disputé devant un formidable public maqdessi, le Raja a honoré son standing de grosse pointure du football régional et continental, pour s’imposer sur la marque de 2 à 0, grâce aux réalisations de Fabrice Ngoma et d’Ayoub Nanah respectivement aux 48ème et 82ème minutes de jeu. A l’aller, les Verts s’étaient imposés sur le court score de 1 à 0, but sur penalty de Mohcine Moutawalli qui, au retour, n’a pas apprécié le fait d’être relevé en cours de partie et remplacé par Nanah, buteur aussitôt intégré.
Un match où l’émotion a pris l’ascendant sur l’enjeu sportif, comme témoigne la déclaration rapportée par l’AFP du directeur sportif de Hilal Al Qods, Badr Makki, qui a indiqué que "nous considérons que nous sommes les vainqueurs en raison de la présence sur place du Raja Casablanca. Ce match est en entré dans l'histoire car  nous prouvons au monde que la Palestine existe".
A l’instar du Raja, le Wydad poursuivra sa campagne arabe suite à sa victoire, jeudi au Complexe Mohammed V à Casablanca, sur Al Merrikh par 2 à 0. En dépit de son infériorité numérique après l’expulsion d’Abdellatif Nousseir, le WAC n’en a pas été affecté. Loin de là, il a sorti un football de qualité au grand bonheur du nombreux public qui s’est déplacé en masse au complexe qui a fermé de nouveau ses portes.
Les Rouges ont abordé cette seconde manche alors qu’ils restaient sur un nul ramené d’Oum Derman à l’aller : un partout. Et ils ont dû attendre la seconde période pour débloquer la situation, trouvant la faille par l’entremise de Salaheddine Saïdi à l’heure de jeu et Ayoub El Amloud à huit minutes de la fin du temps réglementaire.
Comme précité, l’OCS s’était qualifié au tour des seizièmes après avoir sorti l’équipe bahreïnie du Rifaa. Le match aller disputé à Safi s’était soldé sur le score de 1 à 1, alors que celui du retour joué à Manama s’était achevé par une victoire des partenaires de Mourabit par 1 à 0.
Bref, la Coupe Mohammed VI des clubs champions se poursuivra pour le compte des seizièmes de finale avec, bien entendu, la présence de trois clubs marocains, le WAC, le Raja et l’OCS, en plus du Mouloudia d’Alger, de l’Espérance de Tunis, d’Al Ismaïli et d’Al Ittihad Al Iskandari d’Egypte, d’Al Jazira et d’Al Wasl des Emirats Arabes Unis, du Chabab et de l’Ittihad Jeddah d’Arabie Saoudite, d’Al Moharreq du Bahreïn, du Chabab de Jordanie, des Forces Aériennes et de Chorta d’Irak.
Le tirage au sort de ce tour est prévu ce samedi à Riyad avec des chocs de bonne facture en perspective.

Mohamed Bouarab
Samedi 5 Octobre 2019

Lu 80 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19