Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fortunes diverses pour l'Atletico Madrid et FC Séville


L' Atletico Madrid, battu 2-1 par l'Athletic Bilbao dimanche soir au Pays Basque lors de la 32e journée, perd encore du terrain et ne compte plus que deux points d'avance en tête du Championnat d'Espagne sur le Real Madrid, auteur d’un match nul face au Betis Séville, et Barcelone vainqueur à Villarreal. L'Athletic Bilbao a procédé par de rapides contre-attaques. Sur l'une d'elles, rapidement lancée, Berenguer a mis sur orbite Capa sur l'aile droite, qui a centré pour... Berenguer. A l'origine et à la fin de l'action, celui-ci a placé entre deux défenseurs adverses une tête imparable (8e). Si l'Atletico a eu le plus souvent l'initiative du jeu dans cette première période, l'Athletic a failli doubler la mise à la 32e minute quand Villalibre, se frayant un chemin dans la surface adverse, a vu son tir de près repoussé par Oblak qui avait bien fermé l'angle. En seconde mi-temps, l'Atletico, où Luis Suarez a fait son retour en rentrant à l'heure de jeu après près de trois semaines d'absence (blessure à un mollet), a obtenu la récompense de ses efforts en égalisant grâce à une tête de Stefan Savic au premier poteau sur un corner de la gauche de Yannick Carrasco (77e). Mais Martinez a douché les espoirs des Madrilènes en donnant, encore d'une tête, la victoire à Bilbao sur un corner de la gauche de Ibai Gomez (86e). Cette défaite des Colchoneros qui n'y arrivent plus à l'extérieur où ils alignent une quatrième rencontre sans victoire (2 nuls, 2 défaites) profite à leurs trois poursuivants. Le Real Madrid, malgré son nul sans but concédé à domicile samedi devant le Betis Séville, revient à deux longueurs. Mais il est désormais accompagné par le FC Barcelone, revenu à sa hauteur après son succès 2-1 à Villarreal dimanche après-midi grâce à un doublé d'Antoine Griezmann. Le Barça pourra même les dépasser en cas de victoire à domicile jeudi contre Grenade en match en retard. Entre les énormes occasions manquées du Barça en début de match puis l'ouverture du score de Villarreal, le champion du monde Griezmann, enfin intégré dans cette équipe --six buts lors de ses sept derniers matches--, a sorti ses coéquipiers d'une rencontre qui tournait au traquenard. "Grizi" n'a pas tergiversé et a égalisé immédiatement après le but encaissé (0-1, 26e). Lancé dans la profondeur par une ouverture d'Oscar Mingueza, l'attaquant français, pourtant excentré, a conclu d'une subtile louche (1-1, 28e). Avant de donner l'avantage aux Catalans dans la foulée (1-2, 35e), en anticipant une passe en retrait mal assurée de la défense du "sous-marin jaune" pour devancer la sortie du gardien adverse et conclure. L'exclusion du défenseur de Villarreal Manu Trigueros (65e) pour un tacle dangereux sur Messi, semelle en avant sur la jambe d'appui de l'Argentin, a scellé le succès du Barça. Ronald Koeman avait reconduit quasiment à l'identique la formation (en 3-5-2) qui avait réussi au club blaugrana en finale de Coupe du Roi (victoire 4-0 contre Bilbao) et face à Getafe (succès 5-2) avec l'association de Griezmann et Messi en pointe. Derrière ce trio de tête, le FC Séville, vainqueur à domicile de Grenade (2-1), ne lâche rien et occupe la 4e place à un seul point du Real et du Barça. Rakitic a ouvert la marque pour Séville d'un penalty à la 16e minute que le gardien adverse, parti du bon côté, n'a pu qu'effleurer. Ocampos a jailli dans la surface pour marquer le deuxième but sur un centre de Papu Gomez, à la suite d'une touche rapidement jouée ayant pris de court la défense grenadine. Grenade n'a pu que réduire la marque sur penalty (90e) avant une fin de match rocambolesque: l'arbitre, après avoir sifflé prématurément la fin du match, a en effet fait revenir après plusieurs minutes les acteurs afin de disputer... une minute de jeu qu'il avait oubliée.

Libé
Mardi 27 Avril 2021

Lu 404 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:05 Patrick De Wilde, le globe-trotter

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:00 Le HUSA renoue avec la victoire

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS