Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Footeux en sit-in

Insensé ! Ils étaient des centaines à s’agglutiner sans gestes barrières au su et au vu des autorités


Comme si de rien n’était et comme si la cause que les supporteurs du Raja défendaient était d’une urgence impérieuse. Ils étaient plusieurs centaines à avoir répondu, dimanche, à l’appel lancé par un groupe d’ultras en vue de tenir un sit-in aux abords du Complexe Oasis du Raja pour clamer le départ du coach du club, Jamal Sellami, et du bureau dirigeant. Un service d’ordre aussi impressionnant que dissuasif a été mis en place afin de faire face à tout risque de débordement. Sauf qu’en ces temps difficiles de crise sanitaire avec la pandémie de Covid-19, il est légitime de se dire que ce sit-in n’avait pas sa raison d’être, tant qu’il est question de soi-disant problèmes d’un club de football devant être solutionnés par les principales parties prenantes et non pas par des personnes tierces, même si elles sont à caser dans la catégorie du public. Un sit-in qui intervient à quelques jours de la rencontre de la troisième journée de la phase de groupes de la Coupe de la Confédération où le Raja accueillera le club égyptien de Pyramids, sachant que les deux protagonistes se partagent la pole position de la poule avec 6 points chacun. A noter que le Raja qui se prépare pour ce match du côté de Mohammédia, pour fuir la pression de son public, pourrait être privé des services de son meneur de jeu Abdelilah Hafidi, blessé lors du rassemblement de l’équipe nationale des joueurs locaux en concentration au Complexe Mohammed VI de football à Maâmora. Depuis un bon bout de temps, l’actuel bureau des Verts en plus du coach se trouvent sous les feux de critiques acerbes. Les détracteurs de ce dernier n’ont qu’une idée en tête : le départ de Jamal Sellami, tenu pour seul et unique responsable de tous les maux du club. Apparemment, d’aucuns s’appliquent à avoir la mémoire courte, en levant le mérite à cet entraîneur qui, en dépit de la grave crise financière qui secoue le club, a été champion du Maroc, demi-finaliste de la Ligue des champions et était derrière l’éclosion de quelques jeunes crampons devenus en moins d’une année des pièces maîtresses de l’effectif, c’est notamment le cas de Zrida et Madkour pour ne citer que ces deux éléments biens partis pour gagner en aura. La défaite lors du dernier derby a compliqué davantage la situation et a fait que les choses ont pris cette désolante tournure qui pourrait affecter la marche du club cette saison, lui qui aura la finale de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions à disputer prochainement. Une opposition que s’il arrive à remporter au détriment de l’équipe saoudienne d’Al Ittihad de Jeddah au Complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat, lui permettra d’empocher la coquette somme d’un peu plus de 60 millions de dirhams, pactole devant servir à éponger pas mal de dettes et à ce que les finances du club puissent retrouver un certain équilibre. Il convient de rappeler en dernier lieu que suite à une réunion restreinte du comité directeur du Raja avec Jamal Sellami, "il a été décidé à l’unanimité de maintenir M. Sellami en tant qu’entraîneur de la première équipe compte tenu de ses engagements à court terme dans des échéances sportives locales, continentales et arabes et afin de conserver sa stabilité technique", avait indiqué l’instance dirigeante du Raja dans un communiqué publié sur son site internet. 

Mohamed Bouarab
Lundi 29 Mars 2021

Lu 627 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS