Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faut-il vraiment arrêter de se laver tous les jours?




Faut-il vraiment arrêter de se laver tous les jours?
Avec les fortes chaleurs actuelles, la tentation de passer sous la douche trois fois par jour est forte. Et pourtant, aux Etats-Unis, des dermatologues préconisent de ne plus se laver intégralement tous les jours, mais uniquement par « zones » afin de moins agresser l’épiderme, rapporte «20minutes.fr». Une philosophie partagée par nombre de dermatologues français. Et une mode qui risque de faire hurler ceux qui espèrent que leurs voisins de métro ou de boulot découvrent le déo… «On peut très bien vivre sans se laver tous les jours», tranche le Dr Geoffroy, dermatologue. On conseille d’ailleurs aux parents de ne laver leur enfant qu’un jour sur deux… Par conviction écologique, par manque de moyens ou pour limiter les problèmes de peau, beaucoup de personnes ne se lavent pas chaque jour. Alors se laver un jour sur deux. Mode ridicule ou réflexe à prendre ?
« Du point de vue médical, une douche un jour sur deux ne pose aucun problème, assure Nina Roos, dermatologue à Paris. Mais c’est socialement inacceptable ! » Et pourtant, cette dermatologue prône à ses patients plus de simplicité.  «On est dans une société qui nous pousse à des usages un peu extrêmes des cosmétiques. Il faut bien les vendre ! Ce n’est pas un phénomène de mode, mais de vraies recommandations qui vont contre le caractère aseptisé de notre société. La tendance à la slow cosmétique est universelle. J’ai des patients qui à force de multiplier les savons, crèmes, masques ne supportent plus rien ! »
« On est plus malade à trop se laver la peau que pas assez, renchérit sa consœur Claire Geoffray. On peut faire comme Louis XIV mais je ne sais pas si l’open-space appréciera… D’autant qu’en général, notre entourage est plus rapidement gêné par nos odeurs corporelles que nous... ».
Se laver à l’eau, une bonne idée ? Aucun intérêt, répondent les deux médecins. D’abord parce que « l’eau assèche la peau », assure Claire Geoffroy. D’autant plus quand elle est très calcaire et très chaude… « L’eau va enlever la poussière, les produits coiffants mais ce n’est pas suffisant pour enlever les odeurs, les saletés, le maquillage, renchérit Nina Roos.
Alors que décider ? « Je conseille de couper la poire en deux : il faut savonner tous les jours les zones génératrices d’odeurs : aisselles, périnée et pieds, les mains et le visage, mais pas le corps entier », reprend-elle. Car à trop espacer les douches, on risque tout de même de voir proliférer des mycoses aux pieds…
Pourquoi les mains et le visage ? Pour éviter de tomber malade... «Parce qu ‘on est en contact avec des bactéries d’origine digestive et autres microbes, explique Nina Roos. Surtout en période d’épidémie de gastro, de grippe et de rhume».

Mardi 30 Mai 2017

Lu 312 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés