Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faouzi Lekjaa au Forum de la MAP : La sélection nationale aurait pu réaliser de meilleurs résultats lors du Mondial

Il faut travailler de manière continue si nous voulons égaler les pays qui ont fait des pas géants et rattraper les écarts existants




Le président de la Fédération Royale marocaine de football (FRMF), Faouzi Lekjaa, a indiqué, mardi à Rabat, que la sélection nationale aurait pu réaliser de meilleurs résultats au Mondial qui s'est déroulé en Russie.
L'équipe nationale de football aurait pu réaliser de meilleurs résultats au Mondial de  Russie, "ce qui n’a pas été le cas en raison notamment de la longue absence de la Coupe du monde et de l’arbitrage, ainsi que nos choix lors du premier match qui se sont répercutés négativement sur nos joueurs", a indiqué M. Lekjaa,  Invité au forum de la MAP.
Il a, en outre, relevé lors du Forum organisé sous le thème "Bilan de l'action de la FRMF et évaluation de la participation marocaine au Mondial-2018", qu'"on n'utilise pas la technique du VAR lors d'une Coupe du monde pour l'expérimenter".
Le président de la FRMF a, par ailleurs, fait observer que le volet financier représente désormais un "souci" qui pourrait impacter négativement l'avenir du ballon rond dans le monde.
En ce qui concerne le dossier de candidature Maroc-2026, il a permis de gagner la reconnaissance de la FIFA de la capacité du Royaume à abriter une Coupe du monde, a souligné le président de la FRMF. "Le dossier Maroc 2026 a permis des réalisations historiques comme la reconnaissance de la FIFA de la capacité du Royaume à abriter une Coupe du monde", a dit M. Lekjaa.
Il a, par ailleurs, relevé que la Fédération œuvre pour que les sociétés sportives voient le jour puisqu'il s'agit là d'une une étape importante dans le processus de mise à niveau du football national.
Ce forum a été aussi l’occasion pour Faouzi Lekjaa d’annoncer que la Fédération Royale marocaine de football qui œuvre à l'amélioration de la gouvernance sportive dans le domaine du football, a ouvert tous les métiers du sport à la formation.
Les résultats qui ont été réalisés au niveau de la formation dans le domaine du football ne reflètent ni l’ambition ni les attentes envisagées, a souligné M. Lekjaa, précisant cependant que ce chantier est toujours dans sa phase de lancement.
La réussite de la formation requiert des composantes essentielles, à savoir les infrastructures, les formateurs et les jeunes qui pratiquent le football et qui ont prouvé leurs capacités et leurs compétences, a-t-il relevé, estimant qu’il faut accélérer le développement de ces composantes dans le cadre d’une approche opérationnelle et claire.
Il a appelé, à cet effet, à inscrire cette démarche dans un processus strictement professionnel, ce qui nécessite de consentir davantage d’efforts pour accélérer le développement de la pratique footballistique et élaborer les mécanismes à même de développer ce processus, aussi bien sur le plan de la pratique de terrain que de la gestion administrative.
Il faut travailler de manière continue "si nous voulons égaler les pays qui ont fait des pas géants dans ce domaine et rattraper les écarts existants", a-t-il dit, mettant l’accent sur la nécessité d’invoquer le sens de la responsabilité au travail en vue de hisser la sélection nationale au niveau des attentes de tout le monde.
Les résultats réalisés sur le plan des grands chantiers engagés il y a quatre ans pour développer le football marocain, sont "généralement acceptables", a-t-il fait observer.
A cet égard, il a notamment jeté la lumière sur le succès réalisé dans le domaine des infrastructures, en partenariat avec les départements ministériels concernés, ainsi que sur les réalisations effectuées dans le domaine de la restructuration de l’administration technique nationale, avec la mise en place d’un plan d’action qui a été lancé parallèlement avec les infrastructures de fonctionnement requises.
Le développement institutionnel de la gestion s’inscrit dans le cadre d’un processus bien défini, a-t-il précisé, signalant que la FRMF planche actuellement sur le lancement d'entreprises sportives.
Ces structures, qui ne vont pas résoudre tous les problèmes, constituent une étape importante dans le processus de développement du football, a-t-il estimé, faisant valoir que l’objectif est d’élargir la base pratiquant le football et d’assurer les conditions nécessaires pour lui permettre d’accompagner le développement que connaît le Maroc dans tous les domaines.
Il convient de rappeler en dernier lieu que lors de ce forum, Faouzi Lekjaa a indiqué que le sélectionneur national, Hervé Renard, est toujours en charge de la gestion des affaires de la sélection marocaine.
Il a fait part également de la visite de deux jours qu’effectuera le président de la FIFA, Gianni Infantino, au Maroc fin juillet.

Assemblée du WAC

Le WAC, section football, tiendra son assemblée générale ordinaire le 8 août prochain dans un hôtel de Casablanca.
L’ordre du jour de cette AGO n’a pas été communiqué par le site officielle du club, wac.ma

Jeudi 26 Juillet 2018

Lu 770 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:20 Tadej Pogacar bouscule l'histoire du Tour de France

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:19 Premier League: Liverpool mate Chelsea

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:18 Jawad Yamiq proche du Getafe