Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fans des Lions et des Fennecs sous le signe de la fraternité




Fans des Lions et des Fennecs sous le signe de la fraternité
Séparés arbitrairement par la politique et les frontières fermées depuis de longues années, Marocains et Algériens vivent ces jours-ci au rythme d’une belle euphorie collective. Les images immortalisées par les caméras depuis l’Egypte font montre d’une histoire d’union voire de communion, à l’occasion de la CAN 2019. « Allez les Lions, Marocains et Algériens sont derrière vous, nous sommes les seuls à avoir deux équipes lors de ce tournoi», a écrit un internaute algérien sur un réseau social.
En réponse au hashtag# le plus en vogue sur les réseaux sociaux «Maroc/Algérie khawa khawa (fraternité)», répandu notamment sur les pages non officielles des équipes nationales des deux pays voisins avec plus de deux millions et demi d’abonnés, les supporters des Lions et des Fennecs s’unissent à l’occasion de chaque match des deux équipes pour scander et chanter en chœur des chansons très connues en vue d’encourager les joueurs sur le terrain.
Cela est arrivé lors du match Algérie / Sénégal, auquel un grand nombre de Marocains ont assisté pour soutenir les poulains de Belmadi, puis lors de la rencontre Maroc/Côte d’Ivoire où l’on avait du mal à distinguer entre Marocains et Algériens tellement l’ambiance était fraternelle.
Habillés en maillots verts, rouges ou encore blancs, et brandissant, côte à côte, les drapeaux des deux pays, les supporters, très conscients de leur geste, oublient les divergences de la politique et remontent à l’époque où il n’y avait ni division, ni séparation. Le message est clair : les politiques peuvent diverger et séparer les gens, mais l’âme d’une fraternité ne meurt jamais et sert toujours à souder les deux peuples voisins. Pour le foot, l’union continuera à résonner tant que les deux équipes ne s’affrontent pas, et si c’est le cas, il faut simplement dire : que le meilleur gagne ! Quant à la politique, l’on ne gagnerait que si l’on est vraiment uni.

Mustapha Elouizi
Mercredi 3 Juillet 2019

Lu 642 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19