Libération




Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Explosion à Beyrouth





Explosion à Beyrouth
Dans les ruines fumantes du port de Beyrouth, au milieu d'immeubles éventrés, les secouristes tentaient de retrouver des victimes, au lendemain des deux énormes explosions qui ont fait au moins 100 morts et des milliers de blessés. La capitale libanaise, déclarée ville "sinistrée", s'est réveillée sous le choc, après ces explosions d'une telle puissance qu'elles ont été enregistrées par les capteurs de l'institut américain de géophysique (USGS) comme un séisme de magnitude 3,3. Dans l'épicentre de l'explosion, dont le souffle a été ressenti jusque sur l'île de Chypre, à plus de 200 kilomètres, le paysage était apocalyptique: les conteneurs ressemblaient à des boîtes de conserve tordues, les voitures étaient calcinées, le sol jonché de valises et de papiers provenant des bureaux avoisinants, soufflés par l'explosion. Selon un bilan de la Croix-Rouge libanaise, plus de 100 personnes ont été tuées et plus de 4.000 autres blessées. Un précédent bilan du ministère de la Santé faisait état de 78 morts. Des Casques bleus ont été grièvement blessés à bord d'un navire amarré dans le port, selon la mission de l'ONU au Liban.

Libé
Vendredi 1 Janvier 2021

Lu 1101 fois

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Janvier 2021 - 02:10 Des vaccins, une lueur d’ espoir

Vendredi 1 Janvier 2021 - 02:07 Biden évince Trump

Vendredi 1 Janvier 2021 - 01:57 Manifestations pro-démocratie à Hong kong