Libération




Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Biden évince Trump





Les Etats-Unis se présentent depuis longtemps comme d'ardents défenseurs de la démocratie dans le monde, n'hésitant pas à faire pression sur les dirigeants battus dans les urnes pour qu'ils quittent le pouvoir pacifiquement. Mais le président américain Donald Trump est en train de donner naissance à un nouveau modèle: il refuse de reconnaître sa propre défaite, crie sans preuve à la fraude et cherche devant les tribunaux à priver Joe Biden de sa victoire au scrutin du 3 novembre. Des responsables politiques et des experts interrogés par l'AFP dans plusieurs pays craignent donc que dans les démocraties fragiles, notamment en Afrique, les hommes forts ne prennent le milliardaire républicain en exemple pour justifier de s'accrocher au pouvoir. "Le refus de Donald Trump de reconnaître sa défaite renforce le point de vue de nos chefs d'Etat en Afrique selon lequel les élections devraient être organisées de manière à ne pas être perdues", a estimé Mahamat Ahmat Alhabo, secrétaire général du Parti pour les libertés et le développement (PLD), un parti d'opposition tchadien. Finalement, Trump n’a eu d’autres choix que de reconnaître sa défaite non sans amertume

Libé
Vendredi 1 Janvier 2021

Lu 1118 fois

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Janvier 2021 - 02:10 Des vaccins, une lueur d’ espoir

Vendredi 1 Janvier 2021 - 02:01 Explosion à Beyrouth

Vendredi 1 Janvier 2021 - 01:57 Manifestations pro-démocratie à Hong kong