Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Energies renouvelables: Le Maroc se positionne en leader mondial


Libé
Mardi 10 Janvier 2023

Energies renouvelables: Le Maroc se positionne en leader mondial
Le Maroc, grâce à sa politique volontariste, a réalisé des projets importants en énergies renouvelables solaire et éolienne qui lui ont permis un positionnement de leader mondial dans ce secteur, souligne un policy brief du Policy Center for the New South (PCNS). Intitulé "Le marché de l’hydrogène vert: l'équation industrielle de la transition énergétique", ce policy brief, rédigé par Mme Mounia Boucetta, précise que selon le dernier rapport Renewable Energy Country Attractiveness Index (RECAI), le Maroc est arrivé en tête de l'indice ajusté grâce à ses plans ambitieux pour le solaire, l'éolien et plus récemment l'hydrogène vert, dans la poursuite d'une part d'énergie verte de 52% d'ici 2030. Dans ce sens, la publication fait savoir que le Maroc a également pris le devant grâce aux Orientations éclairées de Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors de la réunion de travail consacrée, le 22 novembre 2022, au développement des énergies renouvelables et aux nouvelles perspectives dans ce domaine. A cette occasion, le Souverain a donné Ses Hautes Instructions à l'effet d'élaborer, dans les meilleurs délais, une "Offre Maroc" opérationnelle et incitative, couvrant l'ensemble de la chaîne de valeur de la filière de l'hydrogène vert au Royaume. Le 3 décembre 2022, Mostafa Terrab, président directeur général du Groupe Office chérifien des phosphates (OCP), a présenté devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, un projet d'investissement vert très ambitieux de près de 13 milliards de dollars sur la période (2023- 2027) devant permettre à terme d’alimenter l’ensemble de son outil industriel en énergie verte. A cet effet, le Groupe OCP prévoit des investissements importants dans le dessalement des eaux de mer (560 millions de m3) ainsi que la production de 1 million de tonnes d'ammoniac vert. Ces investissements permettront à l'OCP d'atteindre la neutralité carbone en 2040. Les Hautes Instructions Royales réaffirment l'intérêt du positionnement du Maroc en capitalisant sur les acquis réalisés, en construisant une offre attractive et opérationnelle et en favorisant le développement de chaînes de valeurs compétitives. La consolidation des investissements réalisés, ou en cours, particulièrement dans les secteurs des énergies renouvelables, logistiques et industriels, le positionnement géostratégique du Maroc, son climat des affaires qui est l'un des plus attractifs dans la région ainsi que les projets engagés en recherche et développement, notamment à travers l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), sont des facteurs pertinents pour construire l'offre Maroc. Par ailleurs, la publication souligne que certes, le Maroc dispose d'avantages compétitifs pour approvisionner l'Europe en hydrogène vert et dérivés, toutefois le développement de cette filière remet sur la table les questions stratégiques du développement du marché local par rapport au marché à l'export, la viabilité industrielle à travers l'intégration locale, le développement des infrastructures et l’optimisation des coûts logistiques, le cadre institutionnel et règlementaire approprié ainsi que la place réservée à la recherche et développement (R&D) pour accompagner les développements technologiques. A cet égard, elle estime que la compétitivité est à rechercher à tous les niveaux, industriel, logistique et technologique, notant que le triptyque industrie-logistique RD est plus que jamais le socle consolidé d'émergence de nouvelles filières pour assurer leur viabilité et leur résilience. L'implication de tous les acteurs nationaux dans une vision intégrée, dynamique et modulaire associant, entre autres, les donneurs d'ordre potentiels, les investisseurs, les petites et moyennes entreprises (PME/PMI), les clusters, les développeurs de zones de production et logistique, les start-up, les centres de recherche et de formation est essentielle pour maximiser les impacts locaux sur les plans économique, social et environnemental.


Lu 6180 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS