Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En attendant le verdict de la CAF, les U23 jouent leur va-tout devant la RDC

Arsène Zola offrira-t-il une qualification sur tapis vert aux Olympiques marocains ?




Le Onze national des moins de 23 ans donnera la réplique, ce dimanche à partir de 19 heures au Complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat, à son homologue de la République démocratique du Congo, et ce pour le compte du match retour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de la catégorie qui aura lieu cette année en Egypte.
Match des plus compliqués pour les partenaires d’Achraf Dari qui avaient compromis au plus haut point leurs chances de qualification au prochain tour après avoir cédé le pas, mercredi dernier lors du match aller au stade des Martyrs à Kinshasa, sur le score de 2 à 0, buts de Muleka Jackson, auteur d’un doublé aux 41ème et 66ème minutes de jeu.
Pour se qualifier, les choses sont bien claires pour les U23 sommés de s’imposer par plus de deux buts d’écart, ce qui n’est pas facile mais ça reste tout de même jouable. A condition toutefois que l’équipe alignée ce dimanche livre une prestation autre que celle du premier acte et sort un match plein où réalisme et efficacité soient  les maîtres mots.
Le soutien du public sera important lors de ce match dont les débats seront officiés par un trio d’arbitrage rwandais conduit par Louis Hakizimana qui sera assisté par Dieudonné Mutuyimana et Zephanie Niyonkuru.
A noter que cette confrontation pourrait connaître un autre sort, à savoir une qualification sur tapis vert de l’équipe nationale au cas où la réserve déposée par la FRMF auprès de la CAF devrait aboutir. Il s’agit, en effet, du cas de l’international congolais Arsène Zola, aligné au match aller, alors qu’il aurait dépassé l’âge olympique (+23 ans), comme l’atteste un document émanant de son club, le Tout Puissant Mazembe, indiquant que le joueur en question est né en février 1996 et non pas en février 1997.
Du côté de la Fédération congolaise, elle a souligné qu’elle n’était nullement inquiétée par la procédure entreprise par la FRMF tout en  affirmant que son joueur est dûment «éligible».
En attendant le verdict de la CAF qui devrait tomber incessamment, le match retour est, bien entendu, maintenu et c’est aux poulains de Marc Wotte de secouer le cocotier sur la pelouse dans l’espoir de baliser leur chemin au troisième tour, ultime cap avant les phases finales de la CAN 2019. Les demi-finalistes de ce tournoi représenteront le continent aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Sachant que le football national compte, de par le passé, six participations aux JO : 1972 à Munich, 1984 à Los Angeles, 1992 à Barcelone, 2000 à Sydney, 2004 à Athènes et 2012 à Londres.

Mohamed Bouarab
Samedi 23 Mars 2019

Lu 908 fois


1.Posté par Bob bakwanamaha le 28/03/2019 11:35 (depuis mobile)
Bsr
J'aimerais savoir ce que dit la loi de la CAF par rapport à un joueur qui a dépassé l'âge d'un ou de mois?

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com