Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Djamel Belmadi : Les supporters ont fait un travail magnifique


Djamel Belmadi : Les supporters ont fait un travail magnifique
"Les supporters ont fait un travail magnifique", a salué Djamel Belmadi, le sélectionneur algérien, après la victoire contre la Colombie (3-0) mardi à Lille, tout en annonçant vouloir "reproduire" à l'avenir d'autres matches de ce type sur le sol français "à Marseille, Nice ou Paris".

Q: Qu'avez-vous pensé de l'ambiance ce (mardi) soir ?
R: "Super, il y avait une très belle ambiance, on s'est senti à la maison. Le stade était acquis à notre cause, les supporters ont fait un travail magnifique. Ils sont venus supporter leur équipe, c'est ce qu'on espérait, ce qu'on voulait, et il n'y a rien à redire. Il y a eu un petit incident à la fin avec ces deux hommes qui ont décidé de venir un peu gâcher cette fête (en pénétrant sur le terrain). Sinon, à part ça, c'était superbe."

Q: Est-ce que vous souhaitez revenir jouer en France dans un avenir proche?
R : "Il y a une forte communauté algérienne, vous avez vu l'engouement qu'il y avait.
La France est, je pense, le pays avec la plus grande communauté algérienne, et, d'une certaine manière, c'était un test pour voir si les choses se passeraient bien. C'est malheureux de dire ça, mais il faut montrer patte planche. Les choses se sont bien déroulées. Certaines villes ont refusé de jouer ces matches-là, à tort ou à raison, là n'est pas le débat, mais demain aller jouer à Marseille, Nice ou Paris serait intéressant. C'est à reproduire."

Q : Sur quoi votre boulot de coach va être axé désormais?
R: "Il y a beaucoup de travail, on veut progresser. L'environnement doit être de compétition et de dépassement de soi. On est encore loin d'être parfaits, on peut être mieux organisés, on peut faire encore plus mal, être plus fluides dans notre jeu. Et, il y a l'objectif d'une qualification pour la Coupe du monde.
On n'y est pas encore, des matches vont arriver en mars. Les matches en Afrique sont particuliers et difficiles, il n'y a plus de petites nations africaines."

Jeudi 17 Octobre 2019

Lu 877 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Mondial biennal: La Fifa convoque un sommet

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Classement FIFA: L’EN dans le Top 30

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS