Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Coquillages

Le département de la pêche maritime a décidé d'interdire la récolte et la commercialisation de tous les mollusques bivalves issus de la zone conchylicole classée Jmâa Ouled Ghanem-Dar Lhamra relevant de la région d'El Jadida , et ce jusqu'à épuration totale du milieu.
Les résultats d'analyses effectuées par l'Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau de la zone conchylicole classée Jmaa Ouled Ghanem-Dar Lhamra  dénotent la présence de toxines marines dans les coquillages à des teneurs anormales, indique le ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts dans un communiqué.
En conséquence, le ministère recommande aux consommateurs de ne s'approvisionner qu'en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d'identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels).
"Les coquillages colportés ou vendus en vrac ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé publique", avertit le ministère.

 Drâa-Tafilalet

La 22è édition de la caravane médicale de l'Association Tafilalet a fait escale, jeudi, à Tinejdad où des prestations médicales ont été assurées au profit des habitants de la commune dans le cadre de cette campagne initiée du 27 au 30 juin au niveau de la région de Drâa-Tafilalet. Un staff médical et paramédical composé de 23 membres a été mobilisé pour prodiguer des soins médicaux aux bénéficiaires dans différentes spécialités. Les objectifs de la campagne consistent notamment à faire bénéficier les populations démunies des prestations médicales et contribuer également à l'amélioration des conditions de santé des habitants des zones enclavées de la province d’Errachidia.
Au total, 70 interventions chirurgicales sont programmées dans le cadre de la 22è édition de la caravane à l’hôpital Moulay Ali Chrif.

Skhirat-Témara

Les éléments de police du district provincial de Skhirat-Témara ont procédé, jeudi, à l'arrestation de trois individus, aux antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans une affaire de vol avec violence, menaçant et mettant en danger la vie des éléments de police, à l'aide d'une arme blanche. Une patrouille de police a interpellé les mis en cause, dont deux frères, pris en flagrant délit de vol en menaçant des citoyens à l'aide d'une arme blanche. Les prévenus ont opposé une farouche résistance aux agents de la sûreté, ce qui a contraint un officier de police à tirer trois balles de sommation permettant d'arrêter deux des prévenus, tandis que le troisième complice a été appréhendé plus tard.Cette opération a permis également la saisie de plusieurs armes blanches en possession des personnes arrêtées.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue. Il s'agit de la deuxième intervention des services de sûreté jeudi à Témara, nécessitant l'usage d'armes de services.

Samedi 30 Juin 2018

Lu 232 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés