Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Bab Sebta
Les éléments de la brigade conjointe de police et de douane au poste-frontière de Bab Sebta ont procédé, lundi, à la saisie de plus de 30 kg de chira lors de deux opérations distinctes, a-t-on appris de source douanière. La première opération a permis la saisie de 29 kg de chira retrouvée à l'intérieur d'un véhicule léger immatriculé au Maroc, a précisé la même source, ajoutant que cette opération s'est soldée par l'arrestation du chauffeur de la voiture qui est de nationalité marocaine.
Cette quantité de drogue, soigneusement empaquetée et dissimulée dans le châssis du véhicule, les sièges avant et la boîte à vitesses, a été découverte grâce à l'inspection minutieuse du véhicule, a-t-on souligné.
La deuxième opération a permis de saisir 2,2 kg de chira, en possession d'une dame qui tentait de les faire passer vers le préside occupé de Sebta, a fait savoir la même source, notant que la drogue était cachée sous les vêtements, au niveau du ventre, de la mise en cause.

Froid
La Fondation Mohammed V pour la Solidarité a porté assistance en ce début de semaine à 5000 familles dans différentes communes relevant de la province d’Azilal dans le cadre de ses opérations d’assistance pour alléger les effets de la vague de froid et des chutes de neige.
Les aides, sous forme de denrées alimentaires et de couvertures, ont bénéficié à 2000 familles de la commune d'Ait Mohamed, 1000 familles de la commune d'Aït Tmlil, 780 à Aït Blal, 620 à Sidi Boulkhlef, et 600 à la commune Aït Oumdiss.
Inscrites dans le cadre de l’opération "Grand Froid 2018" lancée en application des Hautes instructions Royales, ces aides visent à permettre aux populations vulnérables dans les zones montagneuses et reculées de mieux faire face aux aléas climatiques en cette saison hivernale.
Les équipes de la Fondation en coordination avec les autorités provinciales, locales et sécuritaires ont mis en place un important dispositif humain et logistique pour le bon déroulement de cette action de solidarité.

ONEE
L'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) a assuré que l'eau provenant du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah est potable et conforme aux normes nationales de la qualité en respect des critères nationaux relatifs à la qualité de l'eau potable, conformément aux recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans ce domaine.
En réaction à des articles publiés par certains journaux et sites électroniques sur la qualité des eaux du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah, l'ONEE a souligné, dans un communiqué rendu public mardi, que ces eaux, qui alimentent la côte atlantique depuis Salé jusqu'à Casablanca en passant par la ville de Rabat, sont soumises à un programme continu de contrôle de la qualité, qui englobe les eaux brutes issues de la retenue du barrage, les différentes étapes de leur traitement dans la station de Bouregreg ainsi que leur répartition sur les différents points d'alimentation de ces villes.

Jeudi 25 Janvier 2018

Lu 188 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés