Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Hausse de 2,9% de la production d'énergie électrique

La production de l'énergie électrique s'est améliorée de 2,9% à fin 2016, compte tenu d'une hausse de 4,4% au 4è trimestre (T4), de 6,1% durant le T3 et de 1,7% au T1, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relavant du ministère de l'Économie et des Finances. Cette performance est attribuable à la hausse de la production privée de 2,8% et de celle des projets développés dans le cadre de la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables de 40,6%, explique la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de février 2017. 
S'agissant de la production de l'Office national de l'électricité et de l'eau (ONEE), elle a progressé de 0,7% au cours de l’année écoulée, soutenue par le bon comportement de la production de l’énergie d’origine thermique (+8,6%) et  éolienne (+6,4%), atténué par la baisse de celle d’origine hydraulique de 27,1%, relève la note. 
Dans ces conditions, le volume des importations de l’énergie électrique s’est accru de 2,9% à fin 2016, après une augmentation de 13,6% au terme du premier semestre 2016 et un retrait de 16,3% à fin 2015, fait savoir la DEPF. 

Les  opportunités d'investissement pour les entreprises basques

Le Maroc offre d'importantes opportunités d'investissement pour les entreprises de la région espagnole du Pays basque (nord), a souligné le consul général du Maroc à Bilbao, Kamal El Mahdaoui, dans un entretien publié lundi par le quotidien espagnol El Correo.
M. El Mahdaoui a relevé l’intérêt que portent les entreprises basques au Royaume en tant que pays sûr pour les investissements grâce à sa crédibilité et sa stabilité, comme en témoigne la hausse des investissements étrangers et des arrivées des touristes.
Le Maroc est une option intéressante pour investir en raison de sa position géographique à 14 km de l’Espagne, d’où un coût de transport moins élevé par rapport à d’autres pays, a-t-il expliqué, ajoutant que le Maroc a entrepris plusieurs réformes et réalisé des infrastructures modernes pour devenir une plateforme économique pionnière.
Le consul général a également souligné l’importance de bénéficier de l’expérience des entreprises basques dans les domaines où elles sont leaders à l’échelle internationale, comme les télécommunications, les énergies renouvelables, les infrastructures et l’industrie automobile.

Libé
Vendredi 24 Février 2017

Lu 570 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >