Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Accident

Onze personnes ont trouvé la mort et 1.946 autres ont été blessées, dont 73 grièvement, dans 1.478 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 25 février au 3 mars 2019. Parmi les causes de ces accidents figurent l'inadvertance des conducteurs, le non-respect de la priorité, l'excès de vitesse, l'imprudence des piétons, le non-respect de la distance de sécurité, le changement de direction sans avertissement, la perte de contrôle du véhicule, le non-respect du "stop", le changement de direction non autorisé, la circulation sur la voie gauche, la conduite en état d'ivresse, la circulation en sens interdit, le non-respect de l'arrêt au feu rouge et le dépassement défectueux, indique mardi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
S'agissant du contrôle et de la répression des infractions routières, les services de sûreté ont enregistré 37.126 contraventions et rédigé 11.694 procès-verbaux qui ont été soumis au parquet, tandis que 25.432 amendes transactionnelles ont été recouvrées, précise la même source. La DGSN souligne que les sommes recouvrées ont atteint 5.715.800 dirhams, alors que 4.050 véhicules ont été mis en fourrière municipale, 7.482 documents retirés et 162 véhicules mis à l'arrêt.

Drogue

Un officier de police, relevant de la brigade de recherche et d'intervention à la préfecture de police de Meknès a été contraint, lundi, de dégainer son arme de service sans l'utiliser dans le cadre d'une intervention pour appréhender deux individus aux antécédents judiciaires suspectés d'être impliqués dans une affaire de possession et de trafic de drogue et de psychotropes. Une patrouille de police avait interpellé les deux mis en cause au niveau du quartier de Sidi Baba à Meknès en flagrant délit de possession de comprimés psychotropes et d'une quantité de chira prête à être écoulée, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le frère de l'un des prévenus a essayé d'entraver les procédures de saisie et d'arrestation à l'aide d'une grande épée et a été épaulé par d'autres personnes, ce qui a contraint un officier de police à user de son arme de service en guise d'avertissement.
Cette intervention s'est soldée par l'arrestation de quatre individus, dont les deux suspectés de trafic de drogue, le frère de l'un deux ainsi qu'une autre personne qui incitait au recours à la violence contre les fonctionnaires de police, poursuit la DGSN dans un communiqué. Les prévenus ont été placés en garde à vue sur fond de l'enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent afin d'élucider cette affaire, conclut la source.

Jeudi 7 Mars 2019

Lu 459 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com