Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Circulation

Vingt et une personnes ont été tuées et 1.876 autres ont été blessées, dont 83 grièvement, dans 1.408 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 14 au 20 janvier 2019.
Ces accidents sont principalement dus à l'inadvertance des conducteurs, à l'imprudence des piétons, au non-respect de la priorité, à l'excès de vitesse, au changement de direction sans avertissement préalable, à la perte de contrôle des véhicules, au non-respect du "stop", au changement de direction non autorisé, au non-respect de l'arrêt au feu rouge, à la circulation en sens interdit, à la circulation sur la voie gauche, à la conduite en état d'ivresse, et au dépassement non autorisé, indique mardi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
S'agissant du contrôle et de la répression des infractions, les services de sûreté ont enregistré 41.268 contraventions et rédigé 13.213 procès-verbaux soumis au parquet, alors que 28.055 amendes à l'amiable ont été recouvrées, précise la même source.
La DGSN souligne en outre que les sommes perçues ont atteint 6.205.725 dirhams, faisant état de la mise en fourrière municipale de 5.596 véhicules, de la saisie de 7.437 documents et du retrait de la circulation de 180 véhicules.

Arrestation

Un officier et un inspecteur de police principal exerçant au district provincial de la sûreté de Larache ont été contraints, lundi matin, de faire usage de leurs armes de service pour arrêter un individu qui était dans un état anormal, impliqué dans une agression à l'arme blanche ayant entraîné la mort d'une personne, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les services de police ont été alertés à travers le numéro de téléphone 19 de la découverte du corps d'une personne, âgée de 50 ans blessée à la tête, précise la DGSN dans un communiqué, ajoutant qu'après l'intervention d'une patrouille de police, le mis en cause (54 ans), muni d'arme blanche et de barres en fer, s'est réfugié dans son domicile et a opposé une résistance farouche aux agents de sûreté.
L'officier de police a été ainsi contraint de tirer une balle de sommation et une deuxième qui a blessé le prévenu au niveau de ses membres inférieurs, alors qu'une autre balle, tirée par l'inspecteur de police principal, a touché le prévenu dans sa main gauche, poursuit la même source.

Jeudi 24 Janvier 2019

Lu 352 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com