Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers sportifs


Le geste des Romains

Les joueurs de l'AS Rome et leur entraîneur Paulo Fonseca ont renoncé à quatre mois de salaire, a annoncé dimanche le club, confronté comme d'autres à des difficultés économiques liées à la pandémie de coronavirus.
Selon le communiqué du club italien, les joueurs ne seront pas payés pour les mois de mars, avril, mai et juin.
Si le championnat, interrompu depuis le 9 mars, devait reprendre, le club, le staff et les joueurs se sont mis d'accord sur un système de bonus fixés en fonction de divers objectifs sportifs à atteindre.
Les joueurs et les membres du staff ont également accepté de payer directement aux employés du club mis au chômage partiel la différence entre ce qu'ils reçoivent actuellement et leur salaire normal.
"Le capitaine Edin Dzeko, tous les joueurs et Paulo ont montré qu'ils comprenaient vraiment ce que représente ce club et nous les remercions également pour leur geste magnifique en faveur de nos employés", a réagi Guido Fienga, le directeur général de la Roma.
Parmi les clubs de Serie A, la Juventus et Parme avaient déjà annoncé avoir trouvé un accord de baisse des salaires. Le principe avait été validé par l'ensemble des clubs lors d'une assemblée générale de la Ligue.
La Fédération italienne a répété vendredi son souhait de reprendre la saison "fin mai-début juin".
Avec plus de 23.000 morts officiellement recensés, l'Italie est le pays le plus endeuillé par la pandémie après les Etats-Unis.

L’astuce mexicaine

La Ligue mexicaine de football a décidé de suspendre pour les cinq prochaines années le système de promotion et relégation des championnats des deux premières divisions, afin de protéger financièrement les clubs fragilisés par la crise du coronavirus.
"Dans le cadre de la mise en oeuvre d'un projet de stabilisation financière pour les clubs, la stratégie suivante a été décidée: supprimer la promotion et la relégation pour une période de cinq saisons", a déclaré lors d'une téléconférence le président de la Ligue Enrique Bonilla.
Bonilla, qui faisait sa première apparition publique depuis l'annonce de son test positif au Covid-19, a justifié cette décision par le fait que les clubs ont été affectés ces dernières saisons par la chute des revenus liés au sponsoring et aux droits télé, et subissent désormais des pertes liées à la billetterie.
En deuxième division, interrompue depuis la mi-mars, la saison actuelle a été officiellement terminée sans sacrer de champion, a également annoncé Bonilla.
En ce qui concerne la reprise du championnat de première division, stoppé après dix journées, la Ligue attend "les indications du ministère de la Santé", a-t-il précisé.
 

Mardi 21 Avril 2020

Lu 82 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS