Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers sportifs




Stage de l’EN
de futsal


La sélection nationale de football en salle (futsal) est en stage de préparation jusqu'au 10 janvier au Complexe Mohammed VI de football de Maâmoura à Salé, selon la Fédération Royale marocaine de football (FRMF).
Ce stage s'inscrit dans le cadre de la préparation de la sélection nationale à la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations de futsal - Total Maroc 2020, précise la fédération dans un communiqué.
A cet effet, l'entraîneur national Hicham Dguig a fait appel à dix-neuf joueurs : El Khayari Reda (Ville haute de Kénitra), Nbia Abdelkarim (Association Ajax Tétouan), Boukhress Abdelafid (Amal Guelmim), Boumouzou Othmane (Fath Settat), Knia Saad (Fath Settat), Saoud Achraf Mohamed (Association Faucon Agadir), Youssef Jaouad (Fath Settat), Fati Abdelatif (Fath Settat), El Mazray Youssef (Fath Settat), Bourite Soufiane (Ville haute de Kénitra), El Fenni Idriss Raïs (Ajax Tanger), El Asas Younes (Dinamo Kénitra), Kaouiri Zakaria (Club Loukoss Ksar El Kabir), El Kourii Khalid (Ville haute de Kénitra), Jaouad Mohamed (Toulon élite Futsal), Bakkali Bilal (ACCS Futsal Club Paris), El Masrar Soufiane (ACCS Futsal Club Paris), Bouiouzan Hamza (Palma Futsal) et Al Ayane Anas (Linx Latina-Italie).

Yunis Abdelhamid Porter le brassard
en équipe nationale m’a donné beaucoup de confiance


Yunis Abdelhamid est l’un des piliers de Reims depuis trois saisons. Une régularité au plus haut niveau qui lui vaut l’admiration et les louanges du football hexagonal. En fin de contrat, le gaucher de 32 ans est libre de s’engager où bon lui semble à partir du premier juillet, mais en attendant, il savoure l’instant. Dans une interview accordée au quotidien sportif L’équipe, le défenseur central avoue d’une part, qu’il se verrait bien à Reims, la saison prochaine sans pour autant écarter l’hypothèse d’un départ, et de l’autre, qu’il traverse la meilleure période de sa vie. Une sensation que l’international marocain (9 sélections) lie à l’équipe nationale. « C’est une grande responsabilité d’avoir porté le brassard du Maroc. Ça m’a donné beaucoup de confiance. C’est plus facile de s’impliquer dans le vestiaire et de faire partager l’exigence avec les plus jeunes », a-t-il confié.

Mercredi 8 Janvier 2020

Lu 417 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 18:05 A mourir d’ennui Le derby des nuls