Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers sportifs




Un samedi fou de foot à Madrid

Trois affiches madrilènes à quelques heures d'intervalle! Le Championnat d'Espagne s'offre un samedi 100% foot à Madrid pour la 11e journée, avec un derby Leganés-Atlético, puis un duel Real Madrid-Valladolid et enfin le déplacement du leader Barcelone sur le terrain du Rayo Vallecano.
En ouverture du week-end, l'Atlético (4e, 19 pts) peut espérer prendre provisoirement la tête du classement au Barça (1er, 21 pts) en cas de succès à Leganés, dans la banlieue sud de la capitale espagnole.
Les Catalans, irrésistibles dans le clasico face au Real le week-end dernier (5-1), auront quant à eux l'opportunité de continuer leur course en tête de la Liga s'ils s'imposent face au modeste Rayo, avant-dernier du classement.
Et entre-temps, tous les regards vont se tourner vers le stade Santiago Bernabeu, où le Real Madrid (9e, 14 pts) espère un rebond contre le promu Valladolid (6e, 16 pts) après avoir changé lundi d'entraîneur avec le départ de Julen Lopetegui.
L'Argentin Santiago Solari, ancien technicien de la réserve, assure désormais l'intérim sur le banc de l'équipe merengue. Et il a bien commencé mercredi en Coupe du Roi contre le modeste Melilla (D3), balayé 4-0.
Mais le vrai test est attendu ce week-end pour ses débuts d'entraîneur au stade Bernabeu, alors que le Real n'a gagné aucun de ses cinq derniers matches de Liga (4 défaites, 1 nul).
Dans le haut du tableau, les autres équipes à suivre sont le Deportivo Alavés (2e, 20 pts), en déplacement chez son voisin Eibar dimanche, et Séville (3e, 19 pts), qui rend visite à la Real Sociedad.

L’attitude déplacée de Rafinha

Le défenseur du Bayern Munich Rafinha s'est excusé jeudi après avoir reçu de nombreuses critiques via les réseaux sociaux pour s'être déguisé en "poseur de bombe arabe" à l'occasion d'Halloween.
Le compte Twitter du club de football bavarois a posté une photo de joueurs de l'équipe fêtant Halloween mercredi, sur laquelle le Brésilien portait une longue tunique blanche et une coiffe à carreaux rouge et blanc, habit traditionnel des cheikhs arabes.
Il tenait un paquet, barré d'une étiquette rouge où était inscrit "Vorsicht" ("attention"), comme s'il s'agissait d'une bombe. De larges lunettes noires et une grosse moustache para chèvent le déguisement.
Le costume a provoqué une vague de protestation sur les médias sociaux, et le club a du coup supprimé la photo. A la place, il a retwitté les excuses du joueur.
"Halloween est une fête qui fait peur avec des costumes exagérés, ce n'était pas mon intention d'irriter ou de blesser les sentiments de qui que ce soit avec mon déguisement", a-t-il écrit.

Samedi 3 Novembre 2018

Lu 91 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19