Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




L'ONEE met en service de nouveaux modes de paiement électronique

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a annoncé, lundi, la mise en service de nouveaux canaux pour le règlement par voie électronique des factures d’électricité.
Les clients ont, désormais, "la possibilité de régler leurs factures d’électricité depuis le site transactionnel de leur banque (e-banking), à partir de l’application mobile de leur banque (m-banking) ou par carte bancaire via les guichets automatiques bancaires (GAB)", explique l’Office dans un communiqué.
Les nouveaux modes de paiement, "pratiques, simples et sûrs", sont disponibles 24h/24 et 7j/7 pour les détenteurs de comptes bancaires auprès de plusieurs banques marocaines, poursuit-on de même source.
L’ONEE rappelle le lancement du service de paiement en ligne sur son site Internet www.one.ma, qui a rencontré "un franc succès".
Le communiqué précise que les clients peuvent toujours procéder au règlement de leurs factures d’électricité dans n’importe quelle agence de l’ONEE ou auprès de ses partenaires externes.

66 certificats négatifs délivrés en septembre à Nador

L'Office de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) et le Centre d'investissement de Nador ont délivré, en septembre dernier, 66 certificats négatifs pour la création d'entreprises.
Un rapport de la Délégation provinciale du commerce et de l'industrie indique que l'OMPIC et le Centre d'investissement de Nador ont reçu, au cours du mois de septembre 2017, un total de 76 demandes de certificats négatifs dont 66 ont été approuvées, soit 87%.
La même source précise que la répartition des certificats délivrés montre que le secteur du commerce vient en tête avec 62%, suivi des services (29%), du bâtiment et travaux publics (7%) et de l'industrie (2%). S'agissant du statut juridique, les certificats négatifs se répartissent entre les sociétés à responsabilité limitée qui ont connu un grand engouement de la part des opérateurs économiques (68%), suivies des sociétés à responsabilité limitée à associé unique (26%) et des personnes physiques (6%).
Un total de 768 certificats négatifs pour la création d’entreprises ont été délivrés en 2016 par l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale et le Centre d’investissement de Nador, contre 678 certificats en 2015.

Samedi 21 Octobre 2017

Lu 704 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.