Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Hausse de 10,1% de l’activité portuaire au premier semestre

Le volume de l'activité portuaire globale (y compris celle de transbordement au port de Tanger-Med) a enregistré une hausse de 10,1% au premier semestre 2017, après une augmentation de 5,1% un an auparavant, indique la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l'Économie et des Finances.
Cette évolution est tirée par le raffermissement de l’activité de transbordement (+23,2% après -10,4%), conjugué à la hausse de 6,2% du trafic national, impulsé notamment par le bon comportement du trafic des exportations (+23%) et de celui de cabotage (+4,2%), explique la DEPF dans sa note de conjoncture de d’août 2017.
La hausse de l’activité portuaire a été toutefois atténuée par la baisse des importations de 2%", relève-t-on.

Les Bourses européennes entament la semaine en grise mine

Les principales Bourses européennes ont entamé la semaine en grise mine, la vigueur de l'euro pénalisant les marchés actions au terme de la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole qui n'a apporté aucune réponse sur l'évolution des politiques monétaires de part et d'autre de l'Atlantique.
A Paris, l'indice CAC 40 perd 0,18% à 5.095,35 points vers 08h10 GMT. A Francfort, le Dax cède 0,42%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,24%, le FTSEurofirst 300 0,24% et le Stoxx 600 0,25%. La Bourse de Londres est fermée pour cause de jour férié ("bank holiday"). La monnaie unique européenne se stabilise face au dollar, autour de 1,1920 dollar après avoir touché un plus haut de deux ans et demi, à 1,1963. La progression de l'euro a été favorisée par le fait que le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, n'a pas fait référence à l'appréciation de la devise lors de son discours de vendredi à Jackson Hole.
Tous les indices sectoriels européens sont dans le rouge, avec notamment un repli de 0,6% pour les valeurs technologiques dont les valorisations élevées préoccupent les investisseurs.
Le traditionnel symposium des banquiers centraux de Jackson Hole, où Mario Draghi et la présidente de la Réserve fédérale américaine, Janet Yellen, ont pris la parole vendredi, n'a apporté aucun éclaircissement sur l'évolution des politiques monétaires de la Fed et de la BCE.
Le cours du baril de brut léger américain (WTI) recule de 0,9%, à 47,44 dollars et le baril de Brent de mer du Nord est inchangé à 52,40 dollars.

Mardi 29 Août 2017

Lu 487 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.