Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le Trésor place 8,3 MMDH
d'excédents de trésorerie


La Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l'Economie et des Finances, a lancé, lundi deux opérations de placement des excédents de trésorerie d'un montant global de 8,3 milliards de dirhams (MMDH).
Il s'agit d'un placement avec prise en pension d'une valeur de 5,3 MMDH, portant sur une seule journée et souscrit à un taux moyen pondéré de 2,29%, a indiqué la DTFE dans un communiqué publié sur le site du ministère. Le second placement, avec prise en pension sur 7 jours, porte, quant à lui, sur une somme de 3 MMDH, a souligné la Direction, ajoutant que le taux moyen pondéré a été fixé à 2,25%.

La balance des paiements affiche un déficit du compte
des transactions courantes au premier trimestre 2017


La balance des paiements enregistre un déficit du compte des transactions courantes de 14,2 milliards de dirhams (MMDH) au premier trimestre 2017, contre 5,8 MMDH durant la même période de 2016, selon l'Office des changes.
Cette évolution s'explique principalement par l'augmentation du déficit des transactions au titre des biens de 5,6 MMDH, conjuguée à la baisse des excédents au titre des services (-2 MMDH) et du revenu secondaire (-0,7 MMDH), explique l'Office des changes dans un communiqué sur les résultats des échanges extérieurs à fin mai 2017.
S’agissant de la position extérieure globale, qui reflète la situation patrimoniale de l’économie marocaine vis-à-vis du reste du monde, elle fait ressortir une situation nette débitrice de 679,7 MMDH contre -668,6 MMDH à fin décembre 2016, relève le communiqué, précisant que cette situation résulte d'une hausse plus importante de l'encours des engagements financiers (+15,4 MMDH) que celle de l’encours des avoirs financiers (+4,4 MMDH).
L’augmentation de l’encours des engagements financiers (1.070,6 MMDH contre 1.055,2 MMDH à fin décembre 2016) est imputable principalement à la hausse enregistrée au niveau de la composante "autres investissements" (+8,3 MMDH) et au niveau des investissements directs étrangers (+5,5 MMDH).
En dépit de la baisse des avoirs de réserve de 2,6 MMDH à fin mars 2017, le stock des avoirs financiers augmente à 390,9 MMDH à fin mars 2017 contre 386,6 MMDH fin décembre 2016.
Cette situation s’explique par l'accroissement de 4,8 MMDH enregistré au niveau de la composante "autres investissements" et au niveau des investissements directs marocains à l'étranger (1,3 MMDH).

Jeudi 6 Juillet 2017

Lu 516 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.